C’est la rentrée, c’est bientôt notre AG, et on cherche des personnes motivées à s’engager! 

Après une année riche en mobilisation (action cahiers des charges, 10 ans d’Acidul, lutte contre le harcèlement, charte du doctorat, etc), ACIDUL reprend ses activités après une petite pause estivale.

ACIDUL est l’association du Corps intermédiaire et des doctorant.e.s de l’Université de Lausanne. Notre but principal est de défendre les droits, de fédérer et d’organiser les délégations du corps intermédiaire et des doctorant.e.s.

Nous agissons à différents niveaux:

  • lutte pour les droits et l’amélioration des conditions de travail des doctorant.e.s (clarification des cahiers des charges, lutte contre le harcèlement, etc).
  • critique du fonctionnement du monde académique et de la recherche dans le cadre des Etats généraux de la recherche (lien: ici).
  • organisation des délégations du corps intermédiaire dans les nombreuses commissions de la direction (commission de l’enseignement, de l’égalité, de la recherche, etc).
  • accueil et conseil dans le cadre d’une permanence (lien: ici).

Nous vous invitons à venir nombreuses et nombreux à notre

Assemblée Générale, le jeudi 23 octobre 2014, à 16h, à la salle 410, à l’Amphipôle.

Ce sera l’occasion de discuter des activités passées et à venir!

Enfin, nous sommes toujours à la recherche de personnes motivées à faire vivre l’association en s’engageant au comité d’ACIDUL. Pas besoin de connaissances particulières, si vous êtes intéressé.e à défendre vos droits et à représenter vos collègues, venez discuter avec nous lors de l’AG ou envoyez-nous un mail (acidul@unil.ch).

ACIDUL vous souhaite une bonne rentrée académique!

Parce qu’une université sans harcèlement est possible et nécessaire

Une assistante diplômée, victime de harcèlement moral de la part de sa directrice de thèse, a obtenu réparation après une longue et difficile lutte. ACIDUL et le Syndicat des services publics, qui se sont engagés aux côtés de notre collègue, se félicitent de ce résultat. La reconnaissance et la réparation du tort par les autorités du Canton de Vaud et la Direction de l’UNIL lui permettent de poursuivre sa thèse dans des conditions sereines et avec la satisfaction d’avoir mené un combat qui, nous l’espérons, inspirera les autres victimes de harcèlement à l’UNIL. La professeure auteure du harcèlement ne travaille plus à l’UNIL.

Pour ACIDUL, cette issue est une victoire qui crée un précédent important dans la lutte contre le harcèlement à l’Université et contre l’impunité de ses auteur.e.s. Ce cas prouve que les victimes ont des droits, et qu’il est possible de les défendre collectivement.

Nous saluons les services de l’Etat de Vaud, ainsi que la Direction de l’UNIL pour avoir reconnu le cas de harcèlement et pris les mesures qui s’imposaient. Cette reconnaissance n’a pas été facile à obtenir pour la requérante et ses soutiens, et la procédure a été très longue, mais elle a fini par porter ses fruits.

Nous considérons maintenant qu’il est important de rendre visible cette lutte afin d’apporter de l’espoir à toutes les personnes qui peuvent se retrouver dans des situations similaires. Le silence et l’isolement règnent trop souvent en ce qui concerne le harcèlement moral, c’est même une de ses caractéristiques; nous devons tout faire pour le briser. Le silence ne bénéficie qu’aux harceleur.euse.s. La structure universitaire est hiérarchique, patriarcale et se caractérise par des rapports de pouvoir et de dépendance très forts. L’Université est un terreau fertile pour le harcèlement.

ACIDUL travaille à ce que le Corps intermédiaire s’organise et se soutienne face au harcèlement. Nous nous engageons également auprès de l’UNIL pour qu’elle accentue ses efforts de prévention, qu’elle informe au mieux ses collaborateurs et collaboratrices sur la problématique du harcèlement et sur leurs droits, et qu’elle clarifie les procédures.

Parce qu’une université sans harcèlement est possible et nécessaire. Organisons-nous et défendons nos droits !

Si vous ou l’un.une de vos collègues semble victime de harcèlement, il est important de le faire savoir. Nous sommes là pour en discuter, analyser la situation, et vous soutenir dans les éventuelles démarches que vous aimeriez entreprendre pour vous sortir de cette situation.

Coup d’pouce pour les enfants scolarisés

Depuis plusieurs années, ACIDUL soutient le programme d’accompagnement scolaire du Centre socioculturel de la Bourdonnette, « Coup d’pouce ». Cette action a notamment pour but de favoriser un enseignement ouvert à tou.te.s, sans discrimination socio-économique, et donc d’encourager dès l’école obligatoire un accès très large à la formation supérieure.

Concrètement, des bénévoles (retraités, étudiant-e-s de l’UNIL et de l’EPFL, doctorant-e-s…) s’engagent pour un semestre (ou plus) à se rendre une à deux fois par semaine sur le site de la Bourdonnette, à deux pas du campus de Dorigny, pour encadrer chacun.e deux ou trois élèves durant leurs devoirs. Ce travail bénévole est l’occasion d’acquérir une expérience différente, de s’enrichir culturellement ou tout simplement de rendre service à des enfants et adolescents qui ont un réel besoin d’aide scolaire.

Le Coup d’pouce a lieu au Centre socio-culturel de la Bourdonnette les lundis et mardis. Les enfants arrivent à 16h pour prendre un goûter auquel les bénévoles sont chaleureusement invités. À 16h30, les enfants se joignent à « leur » bénévole attitré.e pour une heure de travail.

Pour un petit aperçu de l’ambiance au Coup d’pouce, vous pouvez visionner un court-métrage documentaire, disponible sur le site de l’Université. Réalisé il y a quelques années, il présente le travail de bénévoles, membres à l’époque du corps intermédiaire de l’UNIL. Si les enfants sur la vidéo ont bien grandi, l’ambiance reste la même.

Le Coup d’pouce est toujours à la recherche de bénévoles pour ce projet. Si cela vous intéresse, vous pouvez contacter l’animatrice socioculturelle de la Bourdonnette en charge du projet Laetitia Richard par e-mail (laetitia.richard@fasl.ch).

>>> lien vers le court-métrage de présentation

>>> lien vers le site internet du Centre socio-culturel de la Boudonnette

Barbecue d’ACIDUL !

Pour clôturer dignement l’année et honorer l’arrivée du soleil,

ACIDUL vous convie à un barbecue convivial au parc Bourget le mardi 1er juillet prochain dès 18h. 

(le lieu exact sera visible de loin)

Pas de chichi, il vous suffit d’amener ce que vous voulez griller (viande ou autres), nous nous occupons des salades et des condiments, et ce que vous voulez boire, si le vin rouge et le Sinalco que nous avons prévus ne vous suffisent pas.

Si vous comptez être des nôtres, merci de nous laisser un petit message à: acidul@unil.ch

Au plaisir de vous voir à cette occasion,

Le comité d’ACIDUL

Pièce jointe