Mobilisation pour la défense des bourses d’étudiants

Vous avez sans doute pu voir les banderoles appelant à la manifestation dans différentes cafétérias du campus. Demain (18 décembre) dès 17 h 30, au départ de la place Saint-François, aura lieu une manifestation contre la modification de la Loi cantonale sur les bourses d’études, modification annoncée par le Conseil d’Etat en novembre dernier. L’appel à manifester émane du Syndicat étudiant «SUD étudiants et précaires» et est suivi par plusieurs organisations syndicales et partis politiques de gauche (le programme détaillé est disponible: ici). Cette révision de la loi fait suite à l’acceptation par le Canton en 2012 d’un accord intercantonal fixant de nouveaux critères d’octroi au sein de plusieurs cantons suisse.

Pour bien comprendre les enjeux, il faut distinguer deux éléments distincts : l’accord intercantonal et la modification de la loi vaudoise qui en découle. Même si les critères de l’accord intercantonal ne modifient pas radicalement les conditions d’accès aux bourses pour les étudiant.e.s vaudois.e.s, et si le Canton de Vaud reste bon élève en comparaison intercantonal, ACIDUL voit dans cette manifestation une occasion de rappeler la nécessité pour la Suisse de se doter d’un système de bourses permettant à tou.te.s les citoyen.ne.s qui le désirent de suivre une formation supérieure. À ce titre, s’il est en effet primordial d’harmoniser les systèmes dans tous les cantons et de gommer les immenses disparités qui résident entre eux aujourd’hui – comme le propose l’accord intercantonal – il est essentiel de le faire sur des bases véritablement égalitaires. De ce point de vue, l’accord intercantonal ne fixe pas des bases suffisantes pour garantir une réelle égalité de l’accès à la formation. En ce sens, nous soutenons la manifestation de ce mercredi parce qu’elle met en lumière l’importance d’un tel enjeu et le manque de volonté politique en Suisse en matière de soutien à la formation. La Suisse est en effet le pays de l’OCDE le moins généreux dans le montant qu’elle attribue pour les bourses d’études.

À notre sens, seule l’initiative fédérale proposée par de l’Union des étudiant.e.s de Suisse (UNES), et sur laquelle la population sera appelée à se prononcer, permettra à la Suisse de réaliser un premier pas dans la direction d’un système de formation plus accessible et où la population formée ne sera plus divisée en fonction du montant financier qu’elle a à sa disposition.

Nous sommes à votre disposition si vous avez des questions ou souhaitez des éclaircissements concernant cette thématique. Nous y répondrons volontiers.

Accord intercantonal sur l’harmonisation des régimes de bourses d’études (2009)

Projet de loi sur l’aide aux études et à la formation professionnelle (LAEF) (2013)

ACIDUL réponse à l’accord intercantonal sur l’harmonisation des régimes de bourses d’études (2009)

ACIDUL réponse à la consultation sur la LAEF (2013)