• Reconnaissance de l’ACIL.

• Négociation avec le décanat du mode de désignation de nos représentants dans les commissions temporaires.

• Soutien de la pétition du corps professoral pour la modification du calendrier des examens.

• Etablissement d’un cahier des charges-type pour les assistants de la faculté.

• Régler le problème des sessions d’examens.

• Mise en place de contact dans les sections.

• Participation à l’auto-évaluation de la faculté.

• Réflexion sur l’entrée des partis politiques à l’Université.