Depuis le 18 mars 2009, l’ACIL est reconnue par la Direction de l’Université.

L’association a pour buts :
• de défendre et promouvoir les intérêts des membres de l’ACIL;
• de les représenter auprès des autorités académiques et politiques;
• de favoriser les contacts et les échanges entre ses membres.

Sont membres de l’association tous les membres du Corps Intermédiaire au sens des articles 52b, 59, 60 et 61 de la LUL, ainsi que les candidats au doctorat (article 90 RALUL) et les boursiers FNS attachés à la Faculté des lettres qui en font la demande au Comité. En clair: les maîtres d’enseignement et de recherche (MER de type 1 ou 2), les maîtres assistants (MA), les assistants (1ers assistants et assistants diplômés).

Les membres du Corps Intermédiaire deviennent automatiquement membres de l’association dès leur engagement.

A la rentrée d’automne 2011, nous sommes 203 membres, répartis ainsi: MER1 : 46; MER2 : 30; MA : 29; 1er A: 7; AD : 91.

Les statuts de l’association

Rédigés par un groupe de travail composé de Gilda Bouchat, Maryline Cettou, Jérôme David, Michel Pahud, Hugues Poltier et Marie Widmer, les statuts de l’ACIL ont été modifiés puis approuvés lors de l’assemblée constitutive du 6 décembre 2006. Afin de parvenir à ce résultat, le groupe de travail s’était notamment inspiré des statuts: de l’Association des Etudiants en Lettres (AEL), de la Fédération des Associations d’Etudiants (FAE), de l’Association des Doctorants et Assistants de la Faculté de Biologie et Médecine (ADAS), de l’Association du Corps Intermédiaire de la Faculté de Droit.