Science politique

Les questions liées au pouvoir, à la domination et aux processus de légitimation sont au coeur des préoccupations de la science politique. Plus particulièrement, cette discipline comprend 4 dimensions:

  • l’étude des unités de domination politique dans une perspective socio-historique (construction de l’Etat), l’analyse des institutions et des régimes régionaux, nationaux et internationaux, notamment dans une perspective comparée ;
  • l’étude des groupes composant le champ politique et des luttes qui s’y déploient : partis, groupes d’intérêt, mouvements sociaux ;
  • l’étude de la relation à l’ordre politique, au travers de l’acquisition par les individus de certaines préférences et croyances (comportements politiques) ;
  • l’étude du processus de l’adoption et de la mise en oeuvre des décisions contraignantes pour l’ensemble de la collectivité: politiques publiques.

Les domaines de la science politique enseignés à la Faculté des SSP sont l’histoire des idées politiques, les politiques publiques, la science politique comparée, la sociologie politique, les relations internationales et les études sur les pays en voie de développement. La science politique se nourrit également d’un savoir interdisciplinaire, principalement emprunté à la sociologie et à l’histoire, à la philosophie, à l’économie et au droit.