Journées APERAU 2012

On dit souvent que le monde devient urbain. Mais c’est l’urbain qui devient le monde. Inscrite dans le temps, la ville est un phénomène social total. Lieu majeur de toutes les accumulations matérielles et symboliques, elle se recompose sans cesse articulant et intensifiant tous les changements. La métropolisation, la métamorphose des espaces urbains hérités, l’émergence de territoires à urbanité diffuse, la transformation des mobilités, le rétrécissement des espaces urbains soumis à de fortes pressions économiques, les usages fragiles de la ville, l’impératif écologique, l’exigence de qualité des cadres de vie, invitent en permanence à repenser les formes et les structures de la ville contemporaine.

Ces journées APERAU engageront une réflexion transversale sur les outils et les modes de fabrication de la ville contemporaine à travers quatre axes majeurs :

Intensités : formes urbaines, mobilités et transition énergétique

Ambiances : espaces publics, qualités urbaines, usages pluriels de la ville

Solidarités : faire la ville juste

Confluences : la ville diffuse, l’entre-deux et les échelles du grand territoire