Cinéma

C’est la rentrée des ateliers Cinéma

Avec deux nouveaux sujets, l’un d’histoire, l’autre de français:

Les mises en scène de la Grande Guerre (#C9)

Madame Bovary et le projet d’adaptation (#C10)

Liste des ateliers

#C1   Les films de propagande autour de la Seconde Guerre mondiale
#C2   Le cinéma à l’épreuve des camps de concentration I: les images d’archives
#C3   Le cinéma à l’épreuve des camps de concentration II: les reconstitutions
#C4   Introduction à l’analyse de films
#C5   Les Liaisons dangereuses au cinéma
#C6   La focalisation au cinéma
#C7   L’adaptation d’un texte littéraire au cinéma : méthode d’analyse comparée
#C8   Dr. Jekyll et Mr. Hyde
#C9  Les mises en scène de la Grande Guerre
#C10 Madame Bovary et le projet d’adaptation

Nb: Sauf mention explicite, nos ateliers sont conçus pour s’adapter aux différents publics intéressés, dans un cadre scolaire ou privé selon l’âge des participants.

 

Descriptif des ateliers

Atelier #C1

Les films de propagande autour de la Seconde Guerre mondiale

Cet atelier d’analyse de films vise à étudier le cinéma de propagande nazi et américain dans son contexte socio-politique. Il y est notamment question des films de la cinéaste allemande Leni Riefenstahl, des dessins animés de Walt Disney et des films de montage du réalisateur américain Frank Capra. Ce cours permet ainsi de questionner l’utilisation du film comme source pour l’historien.

Durée: 1h30, dès 16 ans, aucun prérequis.

Réserver l’atelier


Atelier #C2

Le cinéma à l’épreuve des camps de concentration I: les images d’archives

Cet atelier propose aux élèves des outils pour aborder les films qui constituent un témoignage sur les camps de concentration nazis. Ces images sont envisagées dans leurs particularités : la rareté des sources, les consignes de tournage données aux Alliés, l’utilisation des films au procès de Nuremberg, l’occultation dont ils furent l’objet par la suite. Des extraits de documentaires de montage (de Nuit et Brouillard à Apocalypse) sont analysés dans leur logique discursive et leur usage de la musique, du montage et de la voix off.

Durée: 1h30, dès 16 ans, aucun prérequis.

Réserver l’atelier


Atelier #C3

Le cinéma à l’épreuve des camps de concentration II: les reconstitutions

Cet atelier propose aux élèves des outils pour contextualiser, analyser et commenter des extraits de films de fiction représentant le judéocide, en se focalisant sur les problèmes éthiques et esthétiques soulevés par les différentes représentations des camps au cinéma : Kapò (Gillo Pontecorvo, 1959), Shoah (Claude Lanzmann, 1985), La Liste de Schindler (Steven Spielberg, 1993), La Vita è bella (Roberto Benigni, 1997), Amen (Costa Gavras, 2002). Ces analyses permettent ainsi d’interroger les limites du représentable à l’écran.

Durée: 1h30, dès 16 ans, aucun prérequis.

Réserver l’atelier


Atelier #C4

Introduction à l’analyse de films

Cet atelier propose une initiation à la terminologie et à la méthodologie de l’analyse de séquences à travers l’étude de la mise en scène, du cadrage et du montage. Les participants acquièrent des outils pour décrire, analyser et interpréter les images animées par le biais d’exercices interactifs.

Durée: 1h30, dès 14 ans, aucun prérequis.

Réserver l’atelier


Atelier #C5

Les Liaisons dangereuses au cinéma

En travaillant sur plusieurs adaptations du célèbre roman épistolaire de Laclos, cet atelier propose d’analyser le passage de l’écrit à l’écran en dégageant les différents procédés à l’œuvre dans cette transposition. On se demandera par exemple comment, chez Frears, le jeu d’acteur permet de rendre les variations du style littéraire de l’œuvre de Laclos, ou comment, chez Vadim, les lettres sont actualisées par la technologie audiovisuelle.

Durée: 1h30, dès 16 ans. Prérequis : Lecture du roman de Choderlos de Laclos [1782].

Réserver l’atelier


Atelier #C6

La focalisation au cinéma

Cet atelier permet de sensibiliser les participants au traitement cinématographique du point de vue. Qui voit? Qui parle? Comment le spectateur s’identifie-t-il au(x) personnage(s)? Des exercices interactifs d’analyse de séquences permettent d’aborder des procédés tels que la voix off, le jeu d’acteur et la caméra subjective.

Durée: 1h30.

Réserver l’atelier


Atelier#C7

L’adaptation d’un texte littéraire au cinéma: méthode d’analyse comparée

Spécifiquement destiné aux élèves du Secondaire II axant leur travail de maturité sur la relation littérature-cinéma, cet atelier propose une introduction à la terminologie (distribution d’un lexique) et à la méthodologie de l’analyse de séquences (mise en scène, cadrage, montage). Les élèves sont initiés à trois axes d’étude formelle du film (temporalité, point de vue, style) par le biais d’exercices interactifs d’analyse comparée (extraits de textes/extraits de films).

Durée: 3h00, dès 16 ans, aucun prérequis.

Réserver l’atelier


Atelier #C8

Strange Case of Dr Jekyll et Mr Hyde

En partant des adaptations de la nouvelle de Robert Louis Stevenson, cet atelier permet d’initier les participants à la question du point de vue au cinéma.  Qui voit ? Qui parle ? Quels outils sont utilisés pour donner l’illusion d’être dans la peau d’un personnage ? Des exercices interactifs d’analyse de séquences permettront d’aborder des procédés tels que la voix over, le jeu d’acteur et la caméra subjective.

Durée: 1h30, dès 16 ans. Prérequis : Lecture de la nouvelle de R. L. Stevenson [1886].

Réserver l’atelier


Atelier #C9

Les mises en scène de la Grande Guerre

Le centenaire de la Première Guerre mondiale en 2014 offre une excellente opportunité pour réfléchir en classe aux nombreux films de fiction qui se sont donné pour tâche de représenter ce conflit. De Charlot Soldat (1918) à Un long dimanche de fiançailles (2004), ce cours se propose de questionner comment le regard sur la « Grande Guerre » a évolué en un siècle.

Durée: 1h30, dès 16 ans, aucun prérequis.

Réserver l’atelier


Atelier #C10

Madame Bovary et le projet d’adaptation

De la version réalisée par Vincente Minnelli (1949) au film de Claude Chabrol (1991), cet atelier interroge, via ces deux exemples d’adaptations cinématographiques de Madame Bovary de Flaubert, le travail de transposition d’un roman au cinéma.

Durée: 1h30, dès 16 ans. Prérequis : lecture du roman de Flaubert.

Réserver l’atelier