Examens Intra


Hi! Bonjour!

Les études à la maison

Les études à la maison

Voilà, bienvenu-e-s à une nouvelle aventure de Andrea dans les méandres de l’Université de Montréal. Est-ce que j’aime toujours cette université et cette ville? Absolument oui =), ne vous inquiétez pas, mon amour profond pour cette ville n’est pas parti après deux mois que je suis ici comme un ami belge que j’ai connu insinuait! (D’ailleurs en Belgique apparemment ils appellent l’uni « univ », avec un « v » à la fin… ça de vous semble pas compliqué d’ajouter une lettre à la fin??? C’est tellement plus logique et simple de l’appeler uni! =D)

Retournons aux belles différences qui rendent ce voyage louable et méritoire! Une fois, d’ailleurs, pour interrompre encore une fois le cours logique de mes phrases (vous avez déjà découvert, j’imagine, que j’aime le faire, bonne chance pour suivre le sens de cette phrase ;D), un prof de psychologie nous avait dit en classe que des tests scientifiques montraient que le fait de voyager rendait les personnes plus ouvertes d’esprit. Or, vous savez comme j’adoooore la science exacte & statistique (-.- n’est-ce pas?), et comme je suis tout à fait convaincu que les recherches statistiques n’ont parfois aucun sens. Ben, voilà que grâce à mon anthropologie (qui démontre le contraire de la statistique grâce à un seul cas =D) j’ai encore une fois pu me montrer que les statistiques ne sont pas toujours valides. Cet ami belge dont je vous ai parlé n’est pas devenu vraiment si ouvert, malgré le fait qu’il aie, comme moi, traversé l’océan tout seul…

Mais vous avez probablement pensé, en lisant le titre, que j’allais vous parler des examens intra? Oui, c’est ça en effet, je voulais vous raconter une autre des (selon moi belles) différences qui sépare notre chère UNIL de l’UdeM. Comme je vous avait déjà dit ici il n’y a que des cours semestriels de 6 crédits ECTS (3 crédits canadiens ou québécois). Chaque semestre on a donc 5 cours (ça change des 10 à Lausanne n’est-ce pas?). Les cours sont donc bien articulés et pensés pour fournir une éducation complète et coordonnée (laissez moi glisser une petite critique constructive à l’UNIL ici: il faudrait vraiment faire coordonner urgemment les profs des différents cours dans un programme pédagogique parce qu’il y a vraiment TROP de cours qui parlent des mêmes choses dans le bachelor![et trop de cours tout court, ici on arrive a donner une formation de qualité même sans 10 cours par semestre]). Bon en tout cas chacun de ces cours a normalement 3 évaluations par semestre (alors que nous on en a parfois qu’une: un examen final à la fin d’une année de cours à 6 ECTS), les trois évaluation se composent de:
- Un examen intra (donné à la moitié de la session) qui vaut la moitié ou le tiers de la note (souvent des QCM ou des phrases à compléter et des questions brèves, mais parfois aussi des questions ouvertes comme j’ai eu en psychopathologie).
- Un examen final (qui vaut aussi le 50% de la note [ou moins selon les combinaisons] mais qui comprend toute la matière du semestre).
- Un travail écrit (parfois présenté en classe, parfois pas, mais qui vaut aussi entre 20% et 30% de la note).

Voilà, en plus de ça vous avez souvent des lectures à faire chaque semaine (+ un résumé, bien sûr) et des chapitres de livre à lire, pour ne pas parler des révisions des cours qui prennent aussi beaucoup de temps. Finalement grâce à la séparation en trois de la journée qui est faite ici pour les cours (Matin, Après-midi et Soir) j’ai tout mon temps pour étudier mais chaque cours me demande au moins le même temps si pas plus (une fois et demie presque, même deux parfois) que je passe en classe pour étudier à la maison ou en bibliothèque (vous ai-je déjà dit qu’il y a une bibliothèque de 7 Étages ici? =D).
Arrêtons donc de dire que les étudiants n’ont que quelques heures de cours par semaine! En réalité l’autre moitié du temps (le double qu’en classe) on la passe en bibliothèque à réviser!

Je vous laisse à quelque photos =D

Bye! À tantôt!

Andrea

Sorry, comments are closed for this post.