La préparation d’un échange


Avant de vous raconter à quoi ressemble mon échange à l’UQAM, je tenais à écrire un article qui, je l’espère, pourra être utile à d’autres étudiantes et étudiants.
Comme vous vous en doutez ; un échange c’est génial, c’est super, on apprend beaucoup, on découvre énormément…et je ne peux que vous conseiller d’en faire un! Mais avant d’y arriver, il y a un bout de chemin administratif et organisationnel à parcourir.
Lorsque que je préparais mon dossier de candidature, j’avais été un peu déçue de ne pas trouver de conseils à ce sujet sur ce blog. Sans prétention d’exhaustivité et d’exactitude, voici donc quelques avis et observations pour tenter de débroussailler un peu les chemins qui mènent à l’échange universitaire.

Tout d’abord, pour la marche à suivre officielle de l’UNIL, c’est par là -> http://www.unil.ch/echanges/page82176.html

A part ça, pour le choix de l’université d’accueil :
Si vous souhaitez étudier dans une langue étrangère, il est important de se renseigner sur le niveau officiel que demande les universités : beaucoup exigent en effet un certificat officiel. Il se trouve justement que le centre de langues de l’UNIL offre de nombreux cours de préparation aux examens de langue…c’est une étape à laquelle vous pouvez donc déjà penser lors de votre première année d’université, par exemple !
A part ça, je ne vous apprendrai pas grand chose. J’imagine que vous allez, comme moi, passer des heures sur les sites internet des universités à déchiffrer les programmes d’études.

Renseignements sur les destinations proposées et la marche à suivre pour déposer un dossier de candidature : www.unil.ch/echanges

Pour le dossier de candidature :
Pour le dossier, il vous faut entre autres deux lettres de recommandation. A ce sujet, je vous conseille de demander à des professeur-e-s qui vous connaissent et vous ont vu travaillé, et pas forcément à celle ou celui qui vous a mis la meilleure note. La lettre en sera plus personnelle…et plus appréciée.
Pour votre lettre de motivation, pensez à expliquer en quoi votre échange s’intègre dans votre cursus et votre projet de formation et/ou de carrière. Il semble que ça parait bien !;)
Pour toute question, n’hésitez pas à demander de l’aide à vos conseillers et conseillères aux études, ou au SASC…il y a plein de gens pour vous aider !

Pour le départ et l’installation sur place :
Les échanges de mails avec l’administration de votre université d’accueil semblent faire partie du charme de la mobilité…donc ne vous en faites pas, c’est normal ! Le conseil que l’on ma donné avant de partir est de bien s’assurer que les cours suivis à l’étranger seront reconnus à Lausanne lors du retour…juste histoire d’éviter les mauvaises surprises.
Pour le reste de l’organisation de l’échange, il y a éventuellement les visas à faire, les jobs d’étudiant-e-s, le budget à prévoir, et le logement. Si vous laissez une chambre à Lausanne et que vous souhaitez la retrouver à votre retour, sachez que, par exemple, vous pourriez certainement la sous-louer à une personne en mobilité IN à l’Unil, avec l’aide du SASC.
Pour prendre l’exemple de ma ville d’accueil, Montréal, il y a plusieurs possibilités pour trouver un logement. Les offres sont bien plus nombreuses qu’à Lausanne et les loyers bien moins élevés : bonne nouvelle ! Voici quelques adresses utiles :

  • Comme d’autres universités, L’UQAM propose des chambres en résidence universitaire. Tous les renseignements se trouvent sur leur site internet. Sachez toutefois que ces résidences sont principalement occupées par des étudiant-e-s étrangers-ères : cela peut être pratique pour faire des rencontres facilement, mais cela peut aussi rendre plus difficile une pleine intégration à la culture d’accueil ; question de point de vue !
  • L’UQAM propose également une banque d’offres de logement, sur laquelle figure de nombreuses annonces.
  • Le site internet montreal.kijiji.ca répertorie de nombreuses offres. Personnellement, j’ai trouvé ma colocation sur ce site et c’est le top !
  • Le site internet toutmontreal.com est également une plateforme d’annonces.
  • D’autres sites existent, google vous y guidera aisément !

Partir en échange…une façon de rendre le savoir vivant!

Je me limiterai à commenter ces aspects pratiques parce qu’il me semble que le reste est propre à chacun-e. Selon votre personnalité, vos rencontres, etc. votre type d’échange sera différent et unique, et c’est bien comme ça !

Surtout, ne vous laissez pas décourager par le parcours à faire pour partir en mobilité…ça en vaut vraiment la peine et vous oublierez tous les obstacles dès les premiers instants de bonheur et de découverte sur place !
Si d’autres questions vous passent par la tête, n’hésitez pas à m’écrire ou à laisser un commentaire ci-dessous, j’y répondrai volontiers !

Et promis, le prochain article sera plus fun et parlera vraiment de mon séjour à Montréal! ;)

Sorry, comments are closed for this post.