Wien : Teil II


Bonjour à tous,

Etant maintenant vraiment plongée dans l’année universitaire j’ai décidé dans cet article de parler un peu de l’université, des cours et de la galère administrative dans laquelle un Erasmus peut vous plonger. Il est en effet faux de penser que l’administration est terminée lorsque l’on arrive dans son université d’accueil ; le choix des cours et leur validation par les professeurs de l’université d’accueil et de l’université de Lausanne n’est pas une partie de plaisir. En voyant le catalogue des cours proposés par l’Université de Vienne j’ai tout d’abord été ravie, car il est gigantesque et regorge de cours plus passionnants les uns que les autres. Mais lorsque j’ai commencé mes propositions de cours à mes différents coordinateurs, il y avait toujours un problème (non, vous ne pouvez pas faire ce module à Vienne ; non, ce n’est pas la bonne période ; non, vous ne pouvez pas prendre plus d’un séminaire par semestre, etc…). Après plusieurs semaines d’attentes, d’échanges d’e-mails (parfois longtemps sans réponse) et de négociations j’ai enfin pu réellement commencer mon année universitaire à Vienne.

La manière d’aborder les cours universitaires à Vienne est bien différente de celle de Lausanne. En fait, on a l’impression de retourner au lycée, lorsque les devoirs et les listes de présences rythmaient notre quotidien. En effet, pas plus de deux absences par semestre ne sont permises ici, sans quoi ce sera l’exclusion du cours. Il y a également beaucoup de lectures obligatoire sur lesquelles il faut parfois écrire quelques pages et ensuite discuter en classe. Ce dernier aspect est le plus difficile pour moi et ma connaissance encore limitée de l’allemand et me demande énormément de temps (cela ne demande pas le même temps de lire 30 pages en français ou en allemand…). Mais d’un autre côté, l’investissement des professeurs dans leurs cours est tout à fait différent ; ils prennent la peine de vraiment discuter avec les élèves, corrigent ces différents devoirs et les discussions en classe sont vraiment passionnantes puisque tout le monde s’implique.

Passons maintenant à un autre sujet : Vienne étant située au centre de l’Europe, cela m’a déjà permis de voyager un peu pour aller à la découverte de Budapest avec d’autres étudiants Erasmus dont j’ai fait la connaissance. Voici quelques photos de cette magnifique ville dont trois heures suffisent à relier à Vienne en car.

Et encore quelques photos de Vienne, cette fois. Tout d’abord, un contraste des « transports publics » qui m’a fait rire et le beau Danube bleu dans lequel j’ai pu me baigner lorsqu’il faisait encore chaud. Car effectivement, l’hiver est désormais tombé sur Vienne…

 

Sorry, comments are closed for this post.