Appel à communication (format PDF)

 

Nous n’acceptons plus de soumission.

Afin de donner tout son sens à un tel congrès, il est demandé que les communications proposées au Cifas 2011 témoignent de travaux récents et originaux.

L’appel à communication s’appuie sur l’argumentaire pour solliciter des propositions qui peuvent prendre la forme :

-      de communications libres (30 minutes), de recherche ou centrées sur les pratiques professionnelles (sociales, cliniques, juridiques…), qui seront réunies en sessions thématiques d’1h30 (2 communications de 30 minutes et 30 minutes de discussion) ; ces communications présentent des travaux, achevés ou en cours, concernant la thématique du congrès, centrés aussi bien sur les auteurs que sur les victimes et s’inscrivant dans différents champs disciplinaires (criminologie, sociologie, anthropologie, psychologie, psychiatrie, droit, sciences sociales, sexologie…),

-      d’ateliers cliniques (1h30 ou 2 x 1h30) qui présenteront, dans la perspective d’une discussion approfondie au sein de l’atelier, un corpus, un cas clinique et/ou un dispositif clinique concernant aussi bien les auteurs que les victimes,

-      de symposiums (1h30) autour d’une thématique définie par les auteurs (3 communications de 20 minutes et 30 minutes de discussion) ; les symposiums devront être construits à partir d’un objet clairement identifié et les communications permettre d’apporter des éclairages complémentaires sur la thématique,

-      d’affiches qui seront regroupées en sessions de présentation.

Pour chacune de ces propositions, il est demandé aux auteurs d’adresser au Comité Scientifique un résumé argumenté de 500 à 1 000 mots comprenant :

  • le format de communication proposé (communication de recherche[1] ou de pratique, atelier clinique, symposium, affiche)
  • l’axe thématique du congrès dans lequel s’inscrit la proposition
  • la thématique et l’objectif de la contribution
  • la méthodologie utilisée
  • les références théoriques qui sous-tendent la présentation
  • les principaux repères bibliographiques
  • une liste de 5 mots-clés

Pour les symposiums, une présentation de chacune des communications, ainsi que la définition du projet d’ensemble, devront être adressées pour soumission (2000 mots maximum pour l’ensemble).

Les thèmes du congrès peuvent être identifiés autour des trois axes principaux présentés dans l’argumentaire (clinique, socio-juridique et philosophique et éthique), centrés sur le projet de ce 6ème Cifas qui est de penser l’agression sexuelle.

L’accent est mis sur la spécificité des approches et des pratiques interdisciplinaires, et sur l’implication de différentes professionnalités (policiers, magistrats, journalistes, éducateurs, assistants sociaux, psychiatres, psychologues, criminologues, sexologues, aumôniers, responsables politiques…) dans la rencontre de l’agression sexuelle (du point de vue de l’auteur et/ou de la victime), permettant la confrontation de différents systèmes de référence.

Il s’agira de favoriser les propositions qui invitent à penser l’agression sexuelle au-delà des différentes injonctions de « prêt-à-penser » auxquelles une approche éclairée peut nous permettre, comme professionnels, de résister.

 

Mode de sélection des propositions

L’ensemble des propositions de contribution fera l’objet d’une expertise anonyme par les membres du Comité Scientifique : pour chaque proposition, deux experts sont désignés par le Président du Comité Scientifique, avec mission d’établir un rapport d’évaluation qui sera discuté au cours des séances du Comité Scientifique.

 

Calendrier

Mise en ligne des formulaires de soumission : décembre 2010

Date de réponse aux auteurs : 15 avril 2011

 

Prof. Pascal Roman
Président du Comité Scientifique Cifas 2011


[1] – en précisant dans le cas d’une communication de recherche le contexte de celle-ci