PrintUNIL 4 : les étudiants vont faire bonne impression

par Vincent Demaurex, services informatiques aux étudiants, Ci-UNIL

Les imprimantes et les photocopieurs en libre-service seront renouvelés à la rentrée 2011 pour proposer aux étudiants un « bureau mobile » efficace et bon marché.


© janaka Dharmasena – Fotolia.com

Situation actuelle de l’impression publique

Voilà quelques années que l’informatique est omniprésente dans les études universitaires. L’essentiel de la production documentaire est réalisé sur ordinateur puis distribué en ligne : diaporamas PowerPoint, supports de cours, corrigés d’exercices, séminaires, mémoires, etc.

Mais en parallèle, le papier reste le support de prédilection pour le travail d’apprentissage, pour la réflexion, pour la prise de notes. Ainsi, la plupart des documents nécessaires aux études finissent par être imprimés. De plus, l’impression des documents se fait aujourd’hui de façon individualisée et à la demande, et moins sous la forme de polycopiés produits en masse. Ceci explique l’augmentation régulière de la production sur les imprimantes en self service PrintUNIL.


Production de PrintUNIL par année académique

Or, l’infrastructure d’impression publique actuelle n’est pas à même de répondre à cette demande de façon satisfaisante. En effet, nous avons d’un côté les photocopieurs, dont on paie la production soit avec la Campus Card, soit avec des cartes papier, soit avec de la monnaie suivant les endroits. De l’autre côté on trouve les imprimantes PrintUNIL – dont l’usage est la plupart du temps gratuit grâce à un généreux quota semestriel offert par l’UNIL – qui sont trop peu nombreuses, donc surchargées et souvent en panne. Enfin, il y a la reprographie qui propose de l’impression de qualité et de la reliure mais qui est parfois délaissée au profit de PrintUNIL tant que l’utilisateur dispose de crédits gratuits.

Cette situation est défavorable aux utilisateurs car celui qui doit surtout photocopier ou qui utilise « la Repro »  paie cher, tandis que l’impression sur PrintUNIL est bon marché et de qualité basique.

C’est donc pour mettre en place une offre d’impression publique cohérente et adaptée aux besoins des étudiants que le Centre informatique réalisera dès la rentrée 2011 le projet « PrintUNIL 4 » dont nous allons détailler ici les principales caractéristiques.

Imprimer, photocopier et scanner

Tous les photocopieurs (hors BCU-Lausanne) et toutes les imprimantes PrintUNIL seront remplacés par des multifonctions qui proposeront tous l’impression, la photocopie et le scanner.

1) L’impression sera en noir-blanc (256 dégradés de gris) en recto ou en recto-verso avec une vitesse de 65 pages par minutes. La principale nouveauté, c’est que les documents pourront être envoyés par l’étudiant directement depuis son portable, Mac ou PC.

2) La photocopie présente les mêmes caractéristiques que l’impression.

3) Le scanner sera en couleur avec la lecture recto-verso en un seul passage. Le document produit sera envoyé sur la boîte mail UNIL au format PDF. Grâce à la reconnaissance optique des caractères le texte pourra être sélectionné et copié.


Pour se connecter sur le multifonction, il faudra soit poser sa Campus Card sur un lecteur, soit entrer son login et mot de passe UNIL. Puis l’écran d’accueil proposera le choix entre la photocopie, l’impression ou le scanner.

Plus de machines et nouveaux emplacements

PrintUNIL 4 proposera un total de 20 multifonctions alors qu’actuellement il y a 10 photocopieurs et 8 imprimantes. Les nouvelles machines seront placées à proximité des principaux auditoires :

Amphimax 3 multifonctions
Amphipôle 2 multifonctions. Il sera ainsi possible d’imprimer à l’Amphipôle, limité jusqu’ici à la photocopie
Anthropole 9 multifonctions
Bugnon 9 2 multifonctions
Internef 4 multifonctions. En équipant ce bâtiment avec des multifonctions PrintUNIL, nous répondons aux demandes des associations d’étudiants de Droit et d’HEC

Tarifs et crédits d’impression

Le système des crédits a été revu afin que l’étudiant puisse choisir l’outil d’impression qui lui convient sans être prétérité. Comme c’est déjà le cas actuellement, toute personne membre de l’UNIL (étudiant et employé) recevra 300 crédits d’impression au début de chaque semestre tant que le solde du compte ne dépasse pas 600 crédits.

L’utilisation du scanner sera gratuite.

Pour l’impression et les photocopies, le tarif est d’un crédit par page recto et d’un crédit par page recto-verso. L’impression sur le verso de la feuille est donc offerte. Nous poursuivons cette politique de prix qui favorise un comportement écologique, comme en témoigne le taux de 84% d’impression en recto-verso obtenu en 2010. La consommation de papier est ainsi restée presque stable depuis 2007. La photocopie devient ainsi potentiellement gratuite, puisque le quota couvre désormais également cette fonction.

En comparant les prestations en matière d’impression publique des différentes universités de Suisse romande, l’UNIL peut se féliciter d’être avec l’EPFL la plus généreuse envers ses étudiants :

UNIL & EPFL 300 crédits offerts par semestre (~ 1200 faces par an) puis 10.- les 100 crédits (~ 5 ct. la face imprimée)
UNIGE 5.- offerts une fois lors de l’immatriculation puis 8 ct. la face
UNINE pas de crédit offerts, 6 ct. la face
UNIFR pas de crédit offerts, 10 ct. la face
UNIBE pas d’impression pour les étudiants

« Bons Repro » en 2012

Pour celles et ceux qui désirent utiliser les crédits PrintUNIL à la Repro, nous mettrons en place la possibilité de les convertir en bons valables à la Repro. Toutes les informations seront fournies dès que ce moyen de paiement sera en place, soit dans le courant 2012. Par cette mesure, nous répondons à une demande de la FAE qui souhaitait baisser le coût assumé par les étudiants pour la production des documents de fin d’études (mémoires, thèses,…).

Report des soldes actuels

Avec PrintUNIL 4, c’est non seulement les machines mais aussi l’infrastructure serveur qui sera renouvelée. Cela implique que les soldes PrintUNIL actuels ne pourront pas être reportés automatiquement. Tous les utilisateurs commenceront donc l’année académique 2011-2012 avec un solde de 300 crédits. Pour obtenir le report de l’ancien solde (jusqu’à un maximum de 600 crédits), les utilisateurs pourront se rendre au Help desk à l’Amphimax dès la rentrée et jusqu’au 30 novembre 2011 au plus tard.

Conclusion

Avec PrintUNIL 4, le Centre informatique met en place une offre d’impression complète et bon marché pour toute la communauté universitaire. L’étudiant disposera ainsi d’une sorte de « bureau mobile » sur le campus grâce aux fonctions de photocopie, de scanner et d’impression depuis son portable. La reprographie deviendra progressivement complémentaire à PrintUNIL en proposant des conseils pour la création de documents et une infrastructure pour l’impression et la reliure, de qualité professionnelle, à un prix sans concurrence.

Cette offre pourrait être complétée dans les années à venir par l’équipement de Géopolis et par la collaboration renforcée avec la BCU en matière d’impression. Nous pensons donc que PrintUNIL 4 contribuera à faire du campus de Dorigny un lieu où les étudiants disposeront d’un excellent environnement bureautique qui puisse être un soutien efficace pour mener à bien leurs études.

En lien avec cet article, sur le site du Ci:
PrintUNIL
la Repro

Partager: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone