La guerre des brevets : qui sont les vrais gagnants ? HEC Lausanne décrypte l’actualité

Apple vs Samsung : fin août, le verdict est tombé dans le procès américain entre les deux géants high-tech. La firme coréenne a été condamnée à verser un milliard de dollars d’amende à son concurrent pour avoir violé six brevets. Apple accusait Samsung d’avoir copié en seulement quelques mois divers produits que ses collaborateurs avaient mis quatre ans à développer.

Bien que la plupart des observateurs et bloggeurs reconnaissent qu’Apple a clairement été imitée, ce verdict est-il justifié ? Copier, est-ce parfois acceptable ? Est-ce même nécessaire pour dynamiser un marché et faire baisser les prix ?  Ou est-ce un frein à l’innovation et la croissance ? Finalement, qui est le vrai gagnant dans ce procès ? Le copieur, le copié ou le consommateur ?

Dans ce huitième numéro de la série « HEC Lausanne décrypte l’actualité », Benoît Garbinato, directeur du Département des systèmes d’information et chercheur en nouvelles technologies, analyse les tenants et  aboutissants du procès Apple vs Samsung tout en tirant des exemples de l’histoire récente. Pourquoi des compagnies au passé glorieux telles que Kodak ou Xerox ont-elles raté le tournant des nouvelles technologies ? Quid de la Suisse, 2e pays au monde dans le palmarès des brevets par tête d’habitant selon le rapport annuel du Forum économique mondial (WEF) publié début septembre ?

Réponses en vidéo:

Source de cet article: actualité publiée par la communication de HEC Lausanne

Bookmark and Share