Windows 8 au bout des doigts

Par Silvio Viotti, micro-informatique PC, Ci-UNIL

Aaaaaaaaaaaaah ! Une nouvelle version de Windows ! Ça nous manquait, on commençait presque à s’habituer à la précédente… Innovons, certains diraient : « Révolutionnons ».


© tovovan – Fotolia.com

Pour vous présenter Windows 8, je ne peux pas m’empêcher de ne pas devoir ne pas parler de sa nouvelle interface. METRO pardon, TSOL, non, Modern UI ! Microsoft a en effet dû changer le nom prévu pour cette interface novatrice, car le nom Metro initialement retenu et popularisé par les médias était déjà  propriété d’une entreprise allemande.

Les tuiles à la base de la nouvelle interface

En gros, quand W8 démarre, vous vous retrouvez devant un gros téléphone, mais la plupart du temps, vous avez beau appuyer sur les icônes rectangulaires de l’écran en face de vous, rien ne bouge. Mais vous avez eu le bon réflexe ! C’est étudié pour ! Malheureusement, le « tactilisme » ne court pas les rues que ce soit sur les portables ou les écrans de nos bureaux. Donc restons-en à notre souris et clavier.

Au passage, si vous voulez profiter de tous les avantages de W8, il vous faudra vous identifier avec un compte hotmail. Ce n’est pas obligé du tout pour travailler, mais si vous n’en avez pas, vous ne pourrez pas aller sur le shop de MS, et vous ne verrez pas plein de trucs s’animer sur l’écran de démarrage : votre boîte aux lettres, agenda, messagerie instantanée etc… Oui, cette page d’accueil remplace bel et bien le bouton démarrer. Si vous voulez vous amuser, cliquez sur toutes les icônes qui traînent sur l’écran.


Le nouvel écran de démarrage de Windows 8.

Notez au passage que si lors de l’installation, même si vous dites que vous êtes Suisse et francophone, les icônes de la météo, des nouvelles et de tout le reste s’afficheront toutes en allemand. Ça ne m’étonne qu’à moitié. N’oublions pas que le centre de MS en Suisse se trouve de l’autre côté de la Sarine. Pour corriger le problème : panneau de configuration > horloge, langue et région > langue > sélectionner français (Suisse) comme première langue dans la liste. Mais il vous faudra pour ce faire retrouver le panneau de configuration : afficher le bureau, placez votre souris dans le coin inférieur droit pour faire apparaître un menu caché, cliquez sur la roue dentée paramètres, cliquez sur le panneau de configuration. Windows 8, vous le remarquerez rapidement, fait un usage abondant des « coins actifs ».

Détail qui a son importance : le nouvel écran de démarrage constitué de tuiles ne communique pas avec le bureau. Si vous lancez Internet Explorer via son raccourci dans la barre des tâches et que vous basculez dans l’interface Modern UI en appuyant sur la touche Windows… vous constaterez que vous ne retrouvez pas vos onglets ou vos plugins.

Retrouver son bureau

Par contre si vous voulez travailler, ce que nous faisons tous ici à l’UNIL, il n’y a qu’un seul clic à faire, sur la tuile appelée bureau ou desktop selon la langue de votre système. Et là ô miracle, vous vous retrouvez dans un environnement familier. Vraiment ? Pas tout à fait. Ça a la couleur Windows 7, son nom sonne comme W7, sa boîte ressemble à celle de W7, mais ça n’est pas W7.


Le bureau sous Windows 8 : le menu « Démarrer » n’existe plus !

Jusque-là on se dit que tout va bien… Mais détrompez-vous, si vous voyez des icônes dans la barre des tâches, c’est parce qu’il a fallu les mettre à la main, et je vous raconte pas la sinécure pour trouver comment faire. Comment ? Vous voulez… ? Mais oui je vais vous la raconter.

Ajouter des raccourcis à la barre des tâches

Les observateurs futés comme vous l’êtes tous auront remarqué qu’il manque un élément essentiel, l’orbe de démarrage (l’ancien menu démarrer). Et c’est impossible de le retrouver. Pour raccourcir une longue histoire, il n’y a pas 36 solutions. Lorsque vous installez des programmes (un exemple au hasard, Office 2010) les icônes se trouvent sur la page de démarrage, quelque part (voir figure plus haut). Il faut les trouver, faire un clic droit, un petit vu apparaît sur l’icône, une barre apparaît alors en bas de l’écran et sur cette barre il y a plusieurs commandes dont ajouter à la barre des tâches ou pin to taskbar.

Voilà ! Et les prochaines fois, au démarrage, il « suffit »  d’aller directement sur le bureau pour pouvoir travailler comme d’habitude. Mais attention ! Si vous tapez sur la touche Windows de votre clavier, vous arriverez au nouvel écran de démarrage. De plus la combinaison Windows-tab n’existe plus.

Effets de transparence nulle part, rubans partout

Ce n’est pas tout ! Le grand changement était arrivé avec XP, où vous aviez des fenêtres avec des effets 3D, des ombres, des arrondis et tous ces trucs qui rendaient Windows bien plus beau qu’avant, comme le chalet. Eh bien il faut croire que soit les designers de Windows 7 sont partis à la retraite, soit que le concept de « trucs jolis » a changé chez Microsoft. Plus de menus standards non plus, le ruban est arrivé.


Le nouveau « look & feel » de Windows 8 : il n’y a plus d’effets de transparence, mais des rubans partout.

À part ça, si on en reste à la page de démarrage et qu’on a un écran tactile, c’est un joli jouet. Il y a le magasin de Microsoft avec quelques trucs sympas, des jeux, des applications (les observateurs auront vu Ricardo – en allemand – Marmiton et VDM, entre autres.)

Windows 7 pour les pros, Windows 8 à l’aise sur les écrans tactiles

Mon conseil aux utilisateurs est de rester avec la version 7, même pour les nouvelles machines. W8 est utilisable, mais il est très frustrant ; jusqu’à présent, on retrouvait plus ou moins ses billes lors du passage d’une version à la suivante, quelques trucs changeaient, mais le principe de base était toujours là. Du style « cliquer sur démarrer pour arrêter. » Maintenant, les billes, on ne les retrouve plus à 80%.

Arrêter son PC sous Windows 8

1) Amener la souris dans le bord droit de l’écran

2) une sorte de ruban apparaît (un charm en jargon technique), et sur ce charm il y a une roue dentée (paramètres ou settings sur l’image) :

3)  en cliquant sur settings, on arriveà ceci :

4) et en cliquant sur Power, on accède à ce menu :

Je ne vous dis pas le temps qu’il m’a fallu pour trouver cette manipulation la première fois que j’ai dû la faire…

Même principe pour les applications Modern UI, qui remplissent tout l’écran. Il n’y a pas de petite croix sur laquelle cliquer pour les fermer. Étant un vieux de la vieille, je faisais ALT-F4, jusqu’au moment où j’ai trouvé qu’il fallait « prendre » la fenêtre/application en haut de l’écran (cliquer en maintenant le bouton enfoncé), puis descendre avec la souris jusqu’en bas de l’écran pour fermer l’application. Je sais, les utilisateurs de téléphones intelligents connaissent ce genre de manipulation, mais ce que j’ai devant moi n’est PAS un téléphone.


Avec Windows 8, même le BSOD (blue screen of death) a changé d’aspect. Il affiche maintenant un smiley déçu.

Les 3 versions de Windows 8

Windows 8 existera en 3 versions :

  • Windows 8
  • Windows 8 Pro
  • Windows 8 RT

Microsoft lance également du hardware fait maison :

  • Surface
  • Surface Pro

Il existe une grande différence existe entre Windows 8 et Windows 8 RT. Windows 8 est fait pour tourner sur des processeurs Intel x86 et Windows RT sur des processeurs ARM. Pourquoi vous parler de ces obscurs détails techniques ? Simplement parce que seules les machines équipées de processeurs Intel peuvent faire tourner les millions de logiciels Windows. Oui, vous avez compris : les tablettes comme MS Surface ne pourront pas faire tourner les logiciels Windows traditionnels. Seules les applications achetées sur le Windows Store y fonctionneront. Exception : la Surface Pro pourra également utiliser l’énorme logithèque Windows en plus des applications Modern UI, car elle est équipée d’un processeur Intel.

Le Windows Store

Microsoft propose désormais un store, comme Apple et Google. Particularité : seules les applications Modern UI peuvent y être achetées, c’est-à-dire les applications optimisées pour l’interface tactile. Certaines applications classiques y sont néanmoins référencées, mais il ne s’agit alors que d’un lien qui mène vers le site web de l’éditeur.

Windows 8 à l’UNIL

C’est pas tout ça me direz-vous. On fait quoi à l’UNIL avec ce W8 ? Nos principaux fournisseurs (HP, Dell, Lenovo) nous disent qu’ils fourniront du W7 jusqu’en 2015 (!) Donc cela confirme mon impression, pour les entreprises, W8 n’est pas le candidat idéal. Nous ferons donc un support limité, il est clair que pour les étudiants qui achètent du matériel en dehors de nos fournisseurs, c’est W8 qui arrivera dès fin octobre, et le helpdesk devra faire du support aussi pour cette version. Mais pour ce qui est des PC UNIL, nous continuerons avec W7 qui fonctionne très bien.