Subsides de professeur-e-s boursiers du FNS : des séances d’information et de « coaching » proposées par la Direction de l’Unil

Depuis quatre ans, la Direction de l’Unil offre un précieux soutien aux candidat-e-s au subside de professeur-e-s boursiers du FNS retenu-e-s pour la deuxième phase d’évaluation, en organisant des séances d’information et de « coaching ».

Le subside de professeur-e-s boursiers du FNS est particulièrement attrayant pour les jeunes scientifiques disposant d’une expérience de recherche solide sur le plan international et ayant publié dans des revues de haut niveau : il leur permet de poursuivre leur carrière académique dans une université suisse dans le but ultime d’accéder à un poste de professeur-e ainsi que de diriger leur propre équipe pour mener à bien un projet de recherche. Cependant, la concurrence est extrêmement forte dans la mesure où le FNS n’alloue qu’entre 30 et 40 subsides par an, tous domaines confondus. En 2011, le taux de réussite a été de 24%.

Dans un contexte si compétitif, l’initiative prise par la Direction de l’Unil est bienvenue. Les candidats dont le dossier a été sélectionné par la Division Carrières du FNS lors de la première étape et qui s’apprêtent à présenter leur projet de recherche au cours d’un entretien à Berne, sont d’abord invités par l’Unil, à fin septembre, à une séance d’information et d’échange qui leur permet de rencontrer des « parrains », des bénéficiaires du subside de l’année précédente. A fin novembre, ils sont ensuite conviés à une séance de « mise en situation », durant laquelle ils pratiquent l’exercice de l’ « entretien »: les candidats exposent leur projet et répondent aux questions en présence, entre autres, du vice-recteur en charge de la recherche Philippe Moreillon, de la vice-rectrice en charge de la relève académique Franciska Krings, de l’adjointe Relations FNS Lorraine Davis, de l’adjoint Recherche M. Renzo Restori, des directeurs des instituts d’accueil ainsi que des « parrains ». Le feedback reçu et le coaching, rendu possible par l’appui administratif et financier de la Direction ainsi que par la disponibilité de ceux qui ont bénéficié de ce subside, se révèlent extrêmement efficaces. L’année passée, les 6 candidats souhaitant devenir professeur-e-s boursiers à l’Unil ont tous été retenus. Un résultat sans doute remarquable !

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.