Herbette, jeune journaliste

La rencontre avec Jeanne Labateux



Jeanne Herbette, vers 1910. Archives de l’UNIL, Fonds Herbette, P003.

Maurice Herbette fait la connaissance de Jeanne Labateux, une danseuse, avec laquelle il noue une relation intime mais sans avenir, probablement dû à leur différence sociale et à  leurs activités réciproques. Peu de temps après leur séparation, Maurice la présente à son cousin Jean, qui tombe littéralement sous le charme de la danseuse.

Jean Herbette et Jeanne Labateux se marient le 20 mai 1908 dans le XVIe arrondissement de Paris. De cette union ne naîtra aucun enfant.

Jeanne abandonne alors le monde du spectacle pour rester aux côtés de son mari et le suivre dans ses déplacements professionnels.

Côté professionnel, Jean Herbette écrit ses premiers articles dans l’Action et le Siècle. Il s’impose comme un spécialiste incontestable de la politique étrangère au sein de la rédaction de l’Action. Il devient par la suite journaliste pour un des grands quotidiens de l’époque, L’Echo de Paris.