Prise de position sur la Directive 5.4 de la Direction de l’UNIL « Affichage et activités promotionnelles sur le campus universitaire »

Featured

En date du 1er septembre 2014, la Direction de l’Université de Lausanne adoptait une directive relative à l’affichage et aux activités promotionnelles sur le campus. Celle-ci interdit l’affichage en dehors des espaces prévus à cet effet et soumet dorénavant à une autorisation préalable des services de l’UNIL toute récolte de signature ou de fonds, ainsi que la distribution de documents liés à des idées politiques ou religieuses, de produits éditoriaux ou publications journalistiques. Elle stipule enfin que tout-e contrevenant-e s’expose à des sanctions et à des dédommagements. Sur cette base, la Direction retirait dès le 8 octobre la quasi-totalité des affiches des murs du bâtiment Anthropole.

Continue reading

Nouveaux statuts pour le Fonds de solidarité étudiant

Lors de la dernière AD, les délégué-e-s ont accepté la proposition de nouveaux statuts du Fonds de solidarité étudiant (FSE) proposés par le bureau de la FAE.

Parmi les principaux changements, un montant maximum de CHF 580.- par étudiant-e et par année académique a été fixé, ainsi que des conditions d’attribution plus strictes. En contrepartie, le budget du FSE a néanmoins été augmenté par rapport à l’exercice précédent. Dans l’ensemble, toutes ces mesures visent à favoriser et multiplier les possibilités d’aide aux étudiant-e-s réellement en situation de besoin.

Les nouveaux statuts du FSE sont disponibles en téléchargement ici.

La FAE accueille sa nouvelle Secrétaire générale

Après un long processus de recrutement, l’Assemblée des Délégué-e-s de la FAE a élu Olia Marincek au poste de nouvelle Secrétaire générale de la FAE, succédant ainsi à Julien Bocquet. Les membres de l’AD et toute l’équipe du bureau lui souhaitent la bienvenue!

Nous tenons néanmoins à remercier tou-te-s les autres candidat-e-s pour la qualité de leurs dossiers, et leur souhaitons beaucoup de succès pour la suite de leur parcours.

Vote sur les bourses d’études à Lucerne

Suite aux votations de dimanche, le canton de Lucerne a décidé d’approuver une réforme de son système d’octroi des bourses d’études. Les modifications prévoient de réduire le nombre de bénéficiaires d’une aide cantonale tout en ouvrant la porte à un possible financement par des sociétés privées sous forme de prêts des étudiant-e-s ne remplissant pas les critères d’octroi classiques d’une bourse. Cette modification est regrettable d’autant plus que le canton de Lucerne est déjà un des moins généreux en la matière (cf.OFS – Bourses et prêts d’études cantonaux). Nous regrettons fortement ce choix de faire dépendre l’octroi d’une aide dans certains cas de la volonté d’investisseurs privés. Cela constitue une risque de voir certains cursus privilégiés parce que plus rentables tout en créant un problème d’indépendance. D’autres part, nous rejoignons l’organisation des étudiante-s de l’université de Lucerne qui dénonce le mécanisme même du prêt qui encouragerait les étudiant-e-s à emprunter et à contracter des dettes.

Cette attaque contre les bourses d’études n’est qu’un autre exemple des différences qui peuvent exister d’un canton à l’autre et de la volonté de diminuer toujours plus les aides octroyées. Dans ce contexte, nous ne pouvons donc que nous réjouir une fois encore de la votation prochaine sur l’initiative de l’UNES sur les bourse d’études.