Socialisme à géométrie variable…

Le parlementaire socialiste Roger Nordmann a déposé une motion proposant la possibilité d’augmenter les taxes d’études pour les étudiant-e-s résidant à l’étrangers/ères. Pour celles et ceux résidant en Suisse, ce sera indéxé à l’inflation. Chantera-t-il encore l’(Inter)nationale?

 

Ces derniers mois, la question des taxes d’études a occupé le devant de la scène dans le petit monde de la politique de la formation et même au-delà. Dans ce contexte, la réponse du Conseil d’Etat vaudois, stipulant qu’il n’y aurait pas d’augmentation des taxes à l’Unil, ni dans les HES, a été accueillie avec soulagement. Nous avons même failli nous réjouir lorsque nous avons lu que le Conseil des EPF suspendait sa décision d’augmenter les taxes d’études. Puis, la nouvelle est tombée: une motion, proposant la possibilité de l’augmentation des taxes pour les seul-e-s étrangers/ères, était déposée.

Lire la suite

Décisions de l’AD du 6 mars 2013

Vos délégué-e-s se sont réunis le 6 mars et voici un bref aperçu de leurs décisions:

Taxes d’études:
Malgré la bonne nouvelle de la décision du Conseil d’Etat de ne pas augmenter les taxes d’études à l’UNIL (jusqu’en 2017 en tout cas), les délégué-e-s sont en faveur d’une continuation du travail effectué en vue de combattre ce genre de mesures dans le cas où elles se matérialiseraient également dans notre Canton et par solidarité pour les étudiant-e-s des autres universités suisses. Par ailleurs, les délégué-e-s se sont prononcés pour une opposition de principe contre la différenciation des taxes entre les étudiant-e-s résidant en Suisse et celles/ceux résidant à l’étranger.

Caméras à la BCU:
L’Assemblée de délégué-e-s a créé un groupe de travail dont le but sera de rédiger une prise de position générale sur la question de la défense de la vie privée (accès à des informations) des étudiant-e-s sur le campus.

CPEV:
Par une courte majorité, les délégué-e-s  ont choisi de ne pas impliquer institutionnellement la FAE sur la question de la CPEV (réforme de la Caisse de pension de l’Etat). La FAE ne prendra donc pas position sur la question.

CAP:
Les délégué-e-s ont adopté la position suivante:
« L’AD de la FAE souhaite la réouverture de la CAP et mandate le Bureau pour collaborer avec le collectif de la CAP ».

Lors de cette AD, plusieurs élections ont eu lieu:
Bureau:
Maxime Chiavaroli
Patric Frei
Olivier Rossi

Co-présidence:
Etienne Kocher

Un grand merci à Mélanie Glayre et Jelena Härginen pour leur travail et bonne chance pour la suite!

Equal Pay Day

Le 7 mars 2013, la FAE et le Business and Profesionnal Women organisent le « Equal Pay Day » à l’UNIL: une journée nationale pour rendre visible l’écart de salaire entre les femmes et les hommes.

Selon l’enquête suisse sur la structure des salaires (Office fédéral de la statistique, 2010) le salaire médian des femmes est de 18,4% inférieur à celui des hommes.. Elles doivent donc travailler jusqu’au 7 mars pour toucher le salaire qu’un homme a atteint au 31 décembre. Les femmes gagnent moins non parce qu’elles fournissent de moindres prestations, mais parce qu’elles sont moins bien payées pour le même travail et parce qu’elles ont beaucoup moins accès aux métiers bien rémunérés.

Pour plus d’informations: http://www.equalpayday.ch/index.php?id=11&L=1

 

Propose-nous un nouveau logo, et gagne 500.-!

Affichelogo2013

Tu ne comprends pas ce que fait ce loup pour défendre les étudiant-e-s ? Nous non plus ! Il est donc temps de changer de logo, n’est-ce pas ? Que tu sois l’un-e des nôtres ou qu’en passant sur le campus tu aies eu une idée de génie, prends tes crayons et tes pinceaux ! Propose-nous un logo qui corresponde vraiment aux étudiant-e-s de l’UNIL, et tu gagneras peut-être 500chf !

Les propositions sont à envoyer à fae@unil.ch avant le 31 mars. Le logo gagnant sera ensuite choisi par l’Assemblée des Délégué-e-s (AD) de la FAE. La FAE se réserve le droit de n’adopter aucun des logos proposés, auquel cas le prix ne sera pas octroyé.

Lire la suite

Harmonisation des bourses d’études – Communiqué de l’UNES

Avec sa révision totale de la loi sur la contribution à la formation, le Conseil fédéral a reconnu les problèmes et la nécessité d’améliorer le système suisse de bourses. Toutes les parties concernées doivent désormais entreprendre des mesures concrètes pour améliorer la situation des étudiant-e-s de Suisse et, en définitive, améliorer la situation de tous et toutes. L’Union des étudiant-e-s de Suisse (UNES) montre dans sa réponse à la consultation et dans une publication sur le thème de la politique des bourses, les démarches à entreprendre à cet effet.

Communiqué de presse de l’UNES, 14.02.2013 (pdf)

 

Trois postes à repourvoir au Bureau de la FAE

La FAE recrute! Trois postes au sein du Bureau sont à repourvoir: responsable Evénements, responsable Campus, et responsable Politique nationale et cantonale de la formation. Tu as envie de représenter et de défendre les droits des étudiant‑e‑s de l’UNIL, de mettre sur pied des projets qui te tiennent à cœur au sein du campus, d’étoffer ton CV, de comprendre le fonctionnement de l’UNIL, de confronter tes idées avec d’autres étudiant‑e‑s? Un de ces postes est pour TOI!

Lire la suite

Le Conseil d’Etat veut maintenir les taxes d’études au niveau actuel

Le Conseil d’Etat ne prévoit pas d’instaurer un numerus clausus pour l’accès aux études universitaires. Il croit fermement à l’augmentation de la qualité pour le plus grand nombre, ce qui permet au Canton de Vaud d’améliorer le niveau de la formation supérieur de l’ensemble de sa population. [...] Comme indiqué, il revient au Conseil d’Etat de fixer le niveau des taxes d’études à l’Université. Pour la période 2012-2017, il réaffirme sa volonté de les maintenir à leur niveau actuel. Pour la HES-SO [...], le Canton de Vaud défendra une position visant à maintenir inchangé le niveau des taxes d’étude.

Extrait de la réponse du Conseil d’Etat vaudois à l’interpellation de Jean Tschopp et consorts « Quelles garanties d’accès aux études à l’UNIL et dans les HES ? », rendue publique le 17 janvier 2013. Le texte intégral est disponible ici.

La FAE voit dans ces déclarations un pas dans la bonne direction, et regrette que de telles positions ne soient pas plus largement répandues au sein des autorités de tutelle des autres hautes écoles suisses.

Agir contre la hausse des taxes d’études

Le doublement des taxes d’études annoncé par le Conseil des EPF le 6 décembre dernier s’inscrit dans un contexte plus large. Plusieurs autres hautes écoles suisses ont augmenté leurs taxes récemment. Si l’Université de Lausanne et le Canton de Vaud font exception en s’affichant comme clairement opposées à une hausse des taxes, les étudiant-e-s lausannois-es ont toutefois des raisons de se mobiliser.

Par solidarité avec les autres étudiant-e-s de Suisse, et parce que toute hausse chez nos voisin-e-s aura tôt ou tard un impact sur notre université, l’Assemblée des Délégué-e-s de la FAE du 12 décembre 2012 a réaffirmé son soutien aux actions de l’AGEPoly, du VSETH et des autres sections de l’UNES contre les augmentations de taxes d’études. Elle a aussi salué la création du MOCAT et du resACTe, et a mandaté le bureau pour soutenir leurs actions.

L’Assemblée des Délégué-e-s a par ailleurs formulé le souhait que sa Commission de Politique Universitaire se propose comme plateforme de consultation, de réflexion et de mobilisation pour les étudiant-e-s de l’UNIL souhaitant s’engager contre la hausse des taxes d’études en Suisse. Cette commission, avec l’aide du bureau, établira et proposera un moyen pour toutes les personnes intéressé-e-s d’exprimer leur avis et de coordonner leurs actions. Plus d’informations suivront cet hiver.

Deux postes à repourvoir au Bureau de la FAE : Politique de la formation et Campus

Le Bureau de la FAE est composé de huit membres; deux co‑président‑e‑s et six responsables de dicastère. Les postes « campus » et « politique nationale et cantonale de la formation » sont actuellement à repourvoir. Ces deux postes sont ouverts à tou‑te‑s les étudiant‑e‑s, alors si tu es intéressé‑e, envoie ta lettre de motivation et ton CV avant le mardi 4 décembre à midi à fae@unil.ch !

Le travail au sein du Bureau demande plusieurs qualités : de l’organisation, une capacité à travailler en équipe autant que de manière autonome, des compétences en matière de gestion de projets ou un intérêt marqué pour la vie du campus, notamment.

Si tu as ces qualités et que tu as déjà fait partie d’une association, ou si tu désires en faire l’expérience, que tu as envie de représenter et de défendre les droits des étudiant‑e‑s de l’UNIL, de mettre sur pied des projets qui te tiennent à cœur au sein du campus, d’étoffer ton CV, de comprendre le fonctionnement de l’UNIL, de confronter tes idées avec d’autres étudiant‑e‑s et de faire profiter la FAE de ta motivation: ce poste est pour TOI!

Il faut savoir que même si les dicastères ont chacun un‑e responsable attitré‑e, tout le monde travaille en collaboration étroite. Il s’agit d’un travail bénévole, mais les séances de travail sont indemnisées.

Pour de plus amples informations sur la structure de la FAE

Et pour les rôles des dicastères