Droits lors des examens

Tu trouveras ici quelques rappels au sujet des droits que les étudiant-e-s ont en ce qui concerne leurs examens.

Les cours se terminent, les salles de la BCU se remplissent… Revoilà la grande valse des examens! Nous te souhaitons pleine réussite! Et n’oublie pas que, même examiné-e, tu as des droits.

Ah! Avant de commencer, sachant que les internautes lisent rarement les pages en entier… N’oublie pas :
1. De connaître, noter et vérifier tes dates et heures d’examens!
2. De bien lire le règlement de ta Faculté (et/ou de poser des questions au Secrétariat du Décanat)!
3. De bien lire la donnée de l’examen!
4. Que la FAE est là pour t’aider et te soutenir!

Et voici tes droits:

  • Le droit de passer tes examens dans de bonnes conditions (bruit, place, lumière, etc.);
  • Le droit, pour les oraux, de bénéficier du même temps de préparation et de passage que les autres étudiant-e-s;
  • Le droit d’être interrogé-e sur la matière enseignée durant l’année (ça peut paraître évident, ça l’est moins pour certain-e-s enseignant-e-s…);
  • Le droit de tomber malade ou d’avoir un empêchement majeur et de ne pas te présenter à un examen. Dans ce cas, appelle le secrétariat au plus tôt (avant la date fatidique, si possible) pour t’excuser et présente rapidement une pièce justificative (certificat médical ou autre)! Si tu sens que tu es malade, mieux vaut ne pas aller à l’examen. Et si tu tombes malade pendant l’examen, le mieux à faire est de rendre ta copie en inscrivant sur la première page que tu es malade (dans ce cas, il faut un super-certificat médical).
  • Le droit, au niveau bachelor, d’être examiné en français lors des oraux et de rédiger l’examen en français pour les écrits. Evidemment, pour les disciplines de langues de la Faculté des Lettres les choses sont un peu différentes comme le confirme cet extrait de la directive sur les langues: « [...] les examens peuvent être présentés, au choix de l’étudiant, soit en français soit dans la langue du cours [...]« . Au niveau du Masters, la pratique est différente selon les facultés. En HEC, le décanat a décidé que l’énoncé de l’examen peut être rédigé dans la langue du cours, mais que l’étudiant-e peut y répondre en français (quelle que soit la langue du cours), et ce pour tous les cours dans tous les Masters. En revanche, en Biologie, les étudiant-e-s peuvent être interrogé-e-s en anglais. Renseigne-toi auprès de ton décanat – et auprès du/de la professeur-e pour ne pas avoir de mauvaise(s) surprise(s) !
  • Le droit d’utiliser le matériel annoncé, ni plus, ni moins.
  • Etc.

Si tu estimes avoir été discriminé-e, plusieurs associations de Faculté tiennent des permanences dès la publication des examens. Ces permanences peuvent t’aider à estimer si ton impression est légitime et si tu as une chance de succès en cas de recours. Tu peux aussi contacter tes associations par mail ou faire directement appel à la FAE. Attention, les délais en cas de dépôt d’un recours sont très brefs!

Si, en sortant de l’examen, il te semble que quelque chose a mal fonctionné (question hors sujet par exemple), tu peux en parler à ton enseignant-e de manière officieuse. Par ailleurs, le fait d’avoir une discussion avec ton enseignant-e ne doit pas te décourager de faire recours si l’explication ne te satisfait pas. La discussion et le recours sont deux choses totalement différentes et le délai de recours reste le même quelles que soient les autres démarches que tu entreprends.

Dans tous les cas, nous sommes à ta disposition!

En espérant que tu n’auras pas besoin de nos services, nous te rappelons que la voix des enseignant-e-s n’a pas force de loi et nous te souhaitons d’excellents examens!