Buts de la FAE

Coordonner les actions des différentes associations d’étudiant-e-s :

La Fédération des associations d’étudiant-e-s, comme son nom l’indique, est une faîtière. Elle existe parce que les associations d’étudiant-e-s des différentes facultés ont voulu unir leurs forces afin de défendre le plus efficacement possible les étudiant-e-s. Dès lors, la FAE doit constamment maintenir l’équilibre entre, d’un côté, les spécificités de chaque association et leur vie propre et, de l’autre, les décisions prises par l’Assemblée des délégué-e-s, qui sont prises en commun et doivent être respectées par tout le monde. De plus, il est essentiel pour la FAE de rester à égale distance de toutes les associations pour que ses prises de position soient le reflet le plus fidèle possible de l’opinion de tou-te-s les étudiant-e-s.

Défendre les droits et les intérêts des étudiant-e-s :

Contrairement à ce que l’on entend parfois, les études ne sont pas forcément une période tranquille pour celles et ceux qui les entreprennent. Bien des agendas semblent trop petits pour y caser les cours, lectures, séminaires, rédactions, travaux de groupe, examens, contrôles continus, séries d’exercices et, très souvent, une ou plusieurs activités rémunérées. Afin de contribuer à la création des meilleures conditions d’études possibles, la FAE est, autant que possible, à l’écoute des revendications et critiques positives ou négatives des étudiant-e-s, à travers ses associations-membres notamment, et s’en fait le porte-parole.

Représenter les étudiant-e-s face aux autorités universitaires et politiques :

La FAE a la chance de pouvoir rencontrer régulièrement la Direction de l’UNIL ainsi que le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC). Même si les points de vue sont parfois divergents, voire contradictoires, les discussions sont toujours passionnantes et permettent d’avancer sur un certain nombre de questions relatives aux conditions d’études.

Des étudiant-e-s participent également, en tant que représentant-e-s de la FAE, aux activités et discussions des commissions de la Direction (commission sociale, commission de la restauration, commission culturelle, etc.) ou du Conseil de l’Université. Il faut dire que la FAE s’est toujours battue pour une meilleure représentation des étudiant-e-s dans les organes décisionnels de l’UNIL.

Promotion de l’égalité :

Parmi les valeurs que défend la FAE, l’égalité occupe une place centrale. L’accès aux études ne doit pas être limité à certaines catégories de la population. De même, il est intolérable que l’origine sociale soit une variable déterminante dans la réussite des études et dans l’insertion professionnelle qui suit les années d’université. Ces raisons nous ont poussé à nous battre, entre autres, pour l’harmonisation des bourses d’études au niveau fédéral.

La FAE a écrit une charte pour manifester officiellement son opposition à toute forme d’inégalité ou de discrimination. Elle estime qu’il s’agit d’une question transversale qui doit toujours être défendue, quel que soit le débat. A titre d’exemple, la FAE a beaucoup fait, ces dernières années, pour participer à l’effort de sensibilisation de la communauté universitaires des inégalités entre hommes et femmes.

Soutenir les étudiant-e-s qui rencontrent des difficultés et les projets des étudiant-e-s :

L’aide direct que la FAE peut apporter aux étudiant-e-s prend principalement trois formes:

- Répondre aux questions des étudiant-e-s et, le cas échéant, les aiguiller vers d’autres institutions qui peuvent leur donner les réponses qu’ils/elles cherchent.

- Versement d’aides ponctuelles à des étudiant-e-s rencontrant des difficultés financières (cf. Aide financière).

- Subventions attribuées à divers groupes d’étudiant-e-s et associations dans le cadre d’activités qu’ils/elles organisent en vue d’animer la vie du campus. Si vous avez des projets de ce type et que vous avez besoin d’un coup de pouce, n’hésitez pas à nous contacter (cf. Subventions).

Informer et participer activement à la vie de l’université:

La FAE informe la communauté universitaire de ses actions, des projets des autorités universitaires et politiques concernant l’université, des activités à l’université, de tout ce qui peut intéresser les étudiant-e-s, de façon à les inciter à participer plus activement à la politique et à la vie universitaire.

Dans ce but, la FAE a plusieurs moyens à sa disposition: elle a des pages réservées dans le périodique qu’elle édite, l’Auditoire journal des étudiant-e-s ; elle diffuse affiches et tracts d’information à l’université ; elle informe les étudiant-e-s dans le cadre des Assemblées des délégué-e-s et des Assemblées générales. La FAE participe également à l’animation du site en organisant, par exemple, des conférences et des débats réunissant chercheurs/ses et politicien-ne-s de différents horizons.