L’Anthropocène – contexte

Publié le 2 août 2012, par Dominique Bourg

L’impact des activités humaines sur la biosphère serait tel que nous serions sortis de l’Holocène et entrés dans une ère géologique nouvelle, l’Anthropocène, caractérisée par une interaction entre les cycles biogéochimiques au long cours de la biosphère (azote, carbone, eau, soufre, phosphore, etc.), les écosystèmes et les flux de matières et d’énergie sous-jacents au rythme effréné de nos activités.

Le temps court de l’histoire des hommes aurait donc fini par interférer avec le temps long de l’histoire de la Terre au point de se recouvrer partiellement.

En deux siècles, et pour l’essentiel durant les soixante dernières années, nous avons en effet réussi à modifier la composition chimique de l’atmosphère, à bouleverser l’hydrosphère, à modifier la pédosphère et même la couche superficielle de la lithosphère, et à appauvrir la biosphère au sens restreint de l’ensemble des espèces.

C’est l’accès aux énergies fossiles et leur usage massif qui est au fondement de toutes ces perturbations, avec leurs conséquences démographiques et en termes de volume des activités économiques. L’Anthropocène remonterait au début du 19ème siècle, période à partir de laquelle monte en puissance et se diffuse, lentement, l’usage des énergies fossiles.

Le second âge de l’Anthropocène débuterait après guerre, au seuil des années cinquante, avec l’envolée de tous les flux de matières et d’énergie et leurs conséquences écosystémiques. Le troisième âge pourrait débuter avec un effondrement du volume de nos activités, affectant toutefois l’ensemble des espèces. La biosphère entrerait alors dans un nouvel état d’équilibre dynamique, avec une espèce humaine démographiquement réduite et aux capacités d’intervention sur le milieu affaiblies, et ce pour un horizon de temps indéfini. Il y aurait là un recouvrement court mais catastrophique des temporalités historique et géologique, suivi de leur disjonction avec toutefois une empreinte au très long cours du passé historique sur le temps de la Terre.

3 réflexions sur “ L’Anthropocène – contexte ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>