All posts by Nicolas Bourquin

vtrcenter

Le VTR center est opérationnel et ouvert aux chercheurs de l’UNIL

John Van Thuyne est un chercheur associé de la FGSE à l’IGD, titulaire d’un Master en géosciences de l’environnement. Il est le cofondateur d’un centre de recherche au nord-est du delta de l’Okavango au Botswana (capitale Maun), près de Kasane. Le centre a pour but d’accueillir des chercheurs en sciences de la Terre, biologie, anthropologie et de toute autre discipline permettant de mieux connaître une région peu explorée jusqu’à présent. Le centre est en effet situé dans un nouvel eldorado en termes de recherches transdisciplinaires. Le terrain de recherche à découvrir s’étend sur des centaines de km2 à la ronde autour du lodge scientifique, grâce à sa localisation idéale.

John a tenu une conférence en juin sur l’ouverture de son centre, le VTR center (Van Thuyne Ridge Center), créé en partenariat avec sa collègue botswanaise Rita Ridge, qui bénéficie d’une grande expérience dans la gestion de lodges dans le delta de l’Okavango. Dans les grandes lignes, les études en cours, élaborées en partenariat avec la Witswatersands University (Johannesburg) sont multidisciplinaires : transects géographiques (Botswana Kalahari Transect, Prof. S. Ringrose), étude du substratum, étude de la végétation et étude des interactions entre la faune sauvage et le bétail.

Le centre est doté d’une surface d’un km2, et est réparti sur trois îlots bâtis au bord d’un bras de la rivière Linyanti, un affluent du Zambèze. Un laboratoire de 115 m2 équipé d’instruments scientifiques est intégré au centre, et cela en pleine savane ! Le cours d’eau voisin connaît un écoulement intermittent et périodique, tributaire des saisons sèches et humides. Selon le Dr Richard Flynn, de l’Okavango Research Institute, il serait pertinent d’y entreprendre une étude sur la migration du grand zèbre qui vit dans l’Enclave de Chobe durant la saison sèche. Au niveau technique, le centre est autonome au niveau énergétique, grâce à des panneaux solaires. L’eau potable est puisée dans un puits d’une profondeur de 48 m, et elle est redistribuée par un réseau dans l’ensemble du centre. Les eaux grises sont ensuite récupérées et épurées par un système de filtration mécanique et chimique (charbon actif et bactéries).

logovtrLe VTR center sera prochainement chapeauté par une fondation suisse qui s’assurera de la viabilité financière du projet. Un comité scientifique sera ensuite établi pour assurer la cohérence des recherches entreprises en partenariat avec le gouvernement du Botswana. Enfin, une compagnie nommée Nlepo a pour mission d’assurer la viabilité logistique du centre.

Pour toute information complémentaire, contacter John Van Thuyne.
Pour plus d’informations: http://vtrcenter.com

Extrait du film de présentation de la Facultés des GSE

En 2012, John Van Thuyne présente son projet, alors encore en cours de réalisation.

Blogs scientifiques sur le site l’Hebdo

Depuis quelques mois, les responsables de l’Hebdo font appel à des universitaires pour alimenter des blogs. A l’Université de Lausanne il s’agit par exemple de:

Les billets rédigés par Joëlle Salomon Cavin
Les billets rédigés par Nelly Niwa
meteo2

La chronique météo de Jean-Michel Fallot

Rafraichissez vos connaissances en météorologie avec la chronique de Jean-Michel Fallot, géographe, MER à l’Institut de géographie et durabilité et spécialiste du climat. Régulièrement, M. Fallot fait un point synthétique sur le temps en Suisse, sur les tendances climatiques, saisonnières et sur l’histoire de la météo dans notre pays, sur inspiration de données de MétéoSuisse.

Rétrospective de décembre 2013 à juillet 2014 (pdf)

penseeecologique

La pensée écologique: une anthologie

La pensée écologique: une anthologie, publié en janvier 2014 aux Presses Universitaires de France (PUF) est un livre d’une ampleur sans précédent en écologie. Cet ouvrage majeur qui se veut avant tout un instrument de travail (880p.) a été écrit à quatre mains par Dominique Bourg, (professeur ordinaire et philosophe à l’IGD) et Augustin Fragnière, (Phd in environment studies and political philosophy, IGD).
Continue reading

agronomie

Quel avenir pour l’agronomie suisse ?

Dans le cadre d’une collaboration entre la FGSE, l’EPFL, le WSL et l’Agroscope à Changins (Institut des sciences en production végétale), deux étudiantes de la FGSE ont effectué leurs mémoires de master sur une optimisation des qualité et quantité d’engrais utilisés à l’heure actuelle en Suisse. Si par le passé, on cherchait à maximiser le rendement par l’utilisation excessive de produits phytosanitaires et d’engrais souvent nocifs pour l’environnement, la recherche agronomique suisse contemporaine cherche à trouver le meilleur compromis entre compétitivité, sécurité alimentaire et préservation de l’environnement. L’optimisation de la nutrition des cultures est dans ce but essentielle.
Continue reading

La pertinence de la notion de risque environnemental en question

risquePublié en mars 2013, l’ouvrage collectif Du risque à la menace. Penser la catastrophe fait le point sur les recherches concernant le risque en sciences sociales, et notamment sur les questions d’environnement. Edité au Presses Universitaires de France (PUF), ce livre, composé d’actes de colloque a été co-dirigé par Dominique Bourg, philosophe et professeur ordinaire à l’Institut de géographie et durabilité (IGD), avec les contributions d’Alain Kaufmann, directeur de l’Interface sciences société, et d’Alain Papaux, professeur ordinaire à la Faculté de droit et des sciences criminelles de l’UNIL.
Continue reading

© ARochau - Fotolia.com

Quelle valeur pour la nature urbaine en Suisse ?

Paru en juin 2013 dans la revue Biological Conservation, l’article Beyond prejudice : Conservation in the City. A case study, de Joëlle Salomon Cavin, géographe et maître assistante à l’Institut de géographie et durabilité, questionne le rapport que nous entretenons avec la nature urbaine et la valeur que nous attribuons à la biodiversité en Suisse.
Continue reading