Chronologie

1870 : Léon Walras, considéré par Joseph Schumpeter comme «le plus grand des économistes», est engagé par l’Académie de Lausanne pour y enseigner l’économie politique au sein de la Faculté de Droit. Il deviendra le fondateur de la célèbre «école de Lausanne» composée d’économistes néoclassiques.

Vilfredo Pareto

1892 : Vilfredo Pareto, disciple de Léon Walras, lui succède en 1892.

1911 : Fondation, dans le cadre de la Faculté de Droit de l’Académie, de l’école des Hautes études Commerciales. Selon le message gouvernemental instituant l’école, l’enseignement doit être conçu «de façon à ouvrir aux futurs commerçants, industriels, directeurs d’établissements financiers, professeurs d’écoles de commerce, administrateurs, fonctionnaires un programme d’études supérieures, combinées à la fois en vue d’une culture générale élevée et d’une forte instruction spéciale».

1912 : Nomination de M. Georges Paillard, premier professeur propre à l’école avec M. Morf.

Georges Paillard

1913 : La première licence en Sciences commerciales est décernée.

1917 : Premier doctorat. Un afflux d’étudiants réfugiés (surtout russes fuyant la révolution) vient renflouer les effectifs d’étudiants, qui passent de 51 au début de la Première Guerre mondiale à 130 en 1918.

1919 : Création de la licence en Sciences actuarielles et des Certificats d’études supérieures.

1936 : L’école, dans sa 25e année, a déjà délivré 507 licences et 58 doctorats. Les licenciés sont, pour moitié, d’origine étrangère.

1945 : La Deuxième Guerre mondiale voit le nombre d’étudiants augmenter progressivement pour atteindre 170 à la fin de la guerre à cause de l’afflux d’étudiants étrangers, souvent réfugiés.

Henri Rieben avec Jean Monnet

1957 : Fondation du Centre de Recherches Européennes, présidé par M. Henri Rieben, professeur à HEC Lausanne, qui y crée la première chaire au monde d’intégration européenne.

1961 : L’école fête son cinquantenaire. à cette occasion, de nombreuses entreprises constituent un fonds destiné à favoriser le développement de l’école.

1977 : L’école des HEC quitte la Cité pour s’installer à Dorigny dans le cadre du transfert progressif de toutes les facultés de l’UNIL sur le campus des bords du lac.

Création de l’Association des Gradués HEC.

1978 : Adoption et mise en vigueur partielle de la nouvelle Loi sur l’Université de Lausanne. L’école des HEC prend rang de faculté. Le titre de directeur disparaît. Le professeur Charles Iffland devient le premier doyen de la faculté.

1979 : Charles Iffland crée le premier programme postgrade en gestion de l’entreprise (MBA).

1986 : L’école fête ses 75 ans par de nombreuses conférences, publications et rencontres avec les dirigeants de divers milieux. Pour la première fois, l’école compte plus de mille étudiants. Le professeur Francis Léonard devient doyen.

1987 : Depuis sa fondation, l’école a déjà décerné 4072 licences et 230 doctorats.

1989 : Création de l’Institut «Créa» de macroéconomie appliquée et de l’Institut des Gestions Bancaire et Financière.

1990 : Le professeur Olivier Blanc devient doyen.

1996 : Lancement du programme doctoral FAME, organisé conjointement par les Universités de Lausanne, Genève, Neuchâtel et l’Institut des hautes études internationales de Genève.

1998 : Lancement d’un nouveau Master en Management des Technologies (MOT) en collaboration avec l’école Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL).

Lancement de l’Institut d’économie et de Management de la Santé avec la Faculté de Médecine de l’UNIL, l’école de Santé Publique Suisse et le CHUV.

2000 : Le professeur Alexander Bergmann devient doyen.

2002 : Mise en place des accords de Bologne.

2004 : Le professeur François Grize devient doyen.

2005 : HEC est accréditée EQUIS. La première volée d’étudiants ayant effectué leurs études selon le système de Bologne reçoivent leur diplôme de Bachelor.

2006 : Le MBA devient un programme de formation continue (EMBA). Désormais, tous les instituts d’HEC sont regroupés sur le site de Dorigny grâce à la construction d’un nouveau bâtiment.

Participation au lancement du Swiss Finance Institute (SFI).

Mme Suzanne de Treville devient la première doyenne.

2007 : La première volée d’étudiants ayant effectué leurs études selon le système de Bologne reçoivent leur diplôme de Master.

2009 : HEC Lausanne se structure en dix domaines de compétences.

Le professeur Daniel Oyon devient doyen.

2010 : Création d’un code de conduite pour les étudiants.

Mise en place d’un service de relations avec les entreprises et renforcement du service de communication.

Lancement de lHECture, infolettre électronique destinée aux entreprises et diffusée en trois langues : www.hec.unil.ch/lhecture.

Un bureau de placement confié à des professionnels s’installe en HEC au service des étudiants et des entreprises.

Le programme EMBA est accrédité AMBA.

Le Master en Finance reconnu comme «CFA Program Partner»par le CFA Institute et «CAIA Academic Partner» par l’Association CAIA.

Lancement du Centre Lausannois de la Finance avec l’EPFL.

2011 : Centenaire de la faculté

Lancement d’un «Master in Asset and Wealth Management» en collaboration avec le Swiss Finance Institute (SFI) et la Carnegie Mellon University.

Lancement d’un Master en Droit, Management et économie avec la Faculté de Droit et des Sciences Criminelles de l’UNIL.

Les commentaires sont fermés.