Archives de la construction moderne

Nos ressources

Les Archives de la construction moderne (Acm) ont été créées en 1988 au sein de l’Institut de théorie et d’histoire du département d’architecture de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Elles entendaient répondre à un besoin spécifique en matière d’archives privées : celui des bureaux d’architectes, d’ingénieurs et d’entreprises des métiers de la construction, pour lesquels il n’existait, en Suisse romande, aucune structure de conservation. Actuellement, elles sont un laboratoire de l’Institut d’architecture qui dépend de la Faculté de l’environnement naturel, architectural et construit (ENAC) de l’EPFL. Elles sont financées par l’EPFL et bénéficient aussi du soutien de l’Association romande des archives de la construction moderne (ArAcm) dont le rôle principal est la recherche de financement pour des projets ne relevant pas de l’exploitation quotidienne. Nous conservons actuellement plus de 170 fonds d’archives portant sur la période de 1850 à nos jours et réunissant des documents de nature très diverse (dessins, plans, photographies, maquettes, correspondance, périodiques, ouvrages, etc.) ; un fond est constitué d’un seul cahier – le journal d’un ingénieur – tandis que d’autres totalisent plusieurs dizaines de m3.

Nos prestations

Les Acm sont ouvertes au monde académique – chercheurs, enseignants, étudiants des hautes écoles d’ici et d’ailleurs – comme à un public plus large – propriétaires, architectes, ingénieurs, historiens. Nous accueillons les consultants sur rendez-vous et proposons un service de reproduction des documents.

Le catalogue des fonds inventoriés (au nombre de 93) est accessible en ligne à l’adresse http://athanase.epfl.ch. Cette base de données présente une vision synthétique de l’ensemble des archives et participe à la mise en valeur du laboratoire en renforçant sa visibilité, d’autant plus qu’elle permet la mise en ligne d’images. Elle avait été précédée par le Guide des sources d’archives d’architecture et des bureaux techniques en Suisse romande (http://archisources.epfl.ch), portail mis en place en 2004 afin de localiser et décrire des sources souvent dispersées et difficile à repérer (140 institutions et plus de 500 fonds d’archives).

Nos approches

Les archives d’architecture et de bureaux techniques constituent des éléments fondamentaux pour la lecture, l’analyse et la compréhension de l’histoire de notre environnement construit. Elles sont nécessaires à la recherche scientifique, à la mise en valeur et à la sauvegarde du patrimoine bâti. A côté du travail de conservation proprement dit, nous dispensons des cours au sein de la faculté ENAC et organisons des expositions accompagnées de catalogues, qui présentent le résultat de recherches menées sur les fonds qui nous sont confiés.

Nos défis et nos attentes

Nous aimerions d’une part cataloguer plus rapidement les fonds qui nous parviennent et que, faute de moyens, nous nous contentons de stocker et, d’autre part, disposer de locaux d’entreposage sur le site de l’EPFL afin de réunir en un seul lieu des archives actuellement dispersées sur plusieurs sites et de ce fait d’un accès difficile. Nous intensifions la mise en ligne des images et nous sommes déterminés à poursuivre la valorisation de nos fonds par des expositions et des publications. Parmi nos priorités, relevons le renforcement des liens avec l’enseignement, notamment en incitant professeurs, chercheurs et étudiants de l’EPFL mais aussi de l’UNIL, à nourrir leur enseignement et leurs recherches des richesses contenues aux Acm.