BCU – Département des manuscrits

Nos ressources

Fondé en 1945, le Département des manuscrits, depuis plus de 50 ans, acquiert, met à disposition des chercheurs, conserve et met en valeur de vastes ensembles de documents écrits, manuscrits ou dactylographiés, de personnalités marquantes de la vie culturelle ou scientifique.

La collection comprend plus de 600 grands fonds d’archives de personnalités et d’associations du canton de Vaud et de Suisse romande actives dans les domaines des sciences et de la culture, entre le XIIe et le XXIe siècles. Particulièrement riche et remarquable en fonds d’archives littéraires et éditoriales romandes, elle est complétée par quelques très beaux manuscrits médiévaux enluminés, plus de 15’000 pièces en relation avec l’histoire culturelle et intellectuelle, plus de 10’000 clichés photographiques appartenant aux fonds d’archives sur les sujets les plus divers (Nicolas II de Russie, la Guerre des Boers, etc…), plus de 4’000 cartes anciennes complètent cette collection.

Nos prestations

Maillon fondamental de la chaîne documentaire, le Département des manuscrits complète les collections imprimées et virtuelles de la BCUL en permettant au public d’avoir accès à une documentation exhaustive pour tous les sujets en relation avec le patrimoine vaudois et avec la recherche scientifique développée par l’Université de Lausanne. Une équipe spécialisée offre au public un service de conseil et d’assistance sur place et à distance.

Le service dispose d’une salle de consultation où il met à disposition du public, ses collections et celles du CRLR, en suivant les conventions et les règles de préservation. Un service à distance a été développé ; il transmet aux chercheurs la numérisation des documents, dans les limites du respect des droits d’auteur et de la personne.

Nos approches

Nous avons pour mission d’acquérir les manuscrits et les fonds d’archives privées en relation avec le patrimoine documentaire vaudois mais surtout de les mettre à disposition du public et des chercheurs pour permettre à la recherche de progresser dans tous les domaines liés aux sciences humaines.

Le respect des conventions et des normes de conservation internationalement reconnues, tant en matière de conditionnement et de stockage qu’en matière d’utilisation, nous permet de garantir la pérennité de cette riche collection.

Depuis 1984, nous mettons tout en œuvre pour rendre les documents accessibles. C’est ainsi que nous avons créé, gérons et tenons à jour des bases de données et des inventaires relatifs aux documents que nous conservons.

Grâce aux progrès techniques récents, nous pouvons donner accès à des documents originaux et uniques, que nous conservons pour les besoins de la recherche, en format numérique. Nous répondons à toutes les demandes du public relatives aux fonds et offrons un appui au cours de leurs enquêtes dans les archives. Nous mettons en valeur nos collections en organisant des visites spécifiques et des expositions réelles et virtuelles.

Nos défis

Dans le cadre du développement du site de l’Unithèque de la BCUL, le Département des manuscrits s’est attelé au développement d’une salle de consultation adaptée à l’évolution technologique et à la constitution, en parallèle, d’un cabinet virtuel des manuscrits. Nous travaillons à la mise en place de solutions pour acquérir et conserver les fonds d’archives contenant des documents nés numériques.

Nos attentes

Les fonds d’archives que nous conservons sont encore trop peu exploités par les étudiants et les chercheurs de l’Université de Lausanne, alors que de nombreux chercheurs étrangers se déplacent pou les consulter et en faire la base de leurs travaux. Nous espérons qu’à l’avenir les professeurs de l’institution académique à laquelle nous sommes liés, mais aussi le grand public profiteront mieux de ces trésors qui se trouvent à portée de main.