Le bouquet

Jeudi, 7 avril 2011

Lorsque la charpente d’un bâtiment est posée, le gros oeuvre, grosso modo, est terminé. La tradition veut qu’on place au sommet de la charpente un jeune sapin. Les ouvriers s’arrêtent un instant et boivent le verre de l’amitié, on appelle ce moment le bouquet de chantier.

(ça) Mouline © UNIL

(ça) Mouline © UNIL

Cette cérémonie, nous dit Wikipedia, remonterait aux anciens cultes de l’arbre en Europe du Nord. On conservait les branchages des troncs utilisés dans la construction des charpentes pour orner la bâtisse en respect pour l’arbre sacrifié. Dans notre cas, il n’y a pas le moindre arbre qui fasse tenir le bâtiment, mais la tradition demeure.

La présence du sapin décoré – arbre que l’entreprise a placé juste devant les fenêtres de l’auteur pour qu’il se décide à rédiger quelque chose – prouve que la phase de construction principale est terminée. La façade commence à être posée et le second oeuvre a débuté : pose des parois intérieures, câblages, installations techniques, etc.

Il va falloir entrer dans le bâtiment pour comprendre la suite…

(ça) Mouline ! Benoît Frund

Laisser un commentaire

Archives