Mieux vaut se taire, parfois

Jeudi, 22 septembre 2011

On ferait mieux de se taire, parfois ! Le 17 novembre 2009, lorsque j’écrivais le premier papier de ce blog, j’affirmais qu’il n’était pas question pour moi de changer de bureau avant la fin des travaux de construction de Géopolis ! A ce moment-là, l’ancienne usine LEU était encore debout.

Aujourd’hui, j’ai déménagé mon bureau à l’Unicentre et le chantier n’est pas terminé. Dominique Arlettaz, le recteur de l’UNIL, m’a demandé de rejoindre l’équipe de Direction en qualité de vice-recteur et depuis le premier septembre, je ne vois plus Géopolis de ma fenêtre. Je ne peux plus vous raconter ce qu’il se passe sur le chantier, je n’ai plus tellement l’occasion d’y mettre les pieds. Ceci est donc mon dernier post, snif…

Mais rassurez-vous, (ça) Mouline continue ! Nadine Richon, rédactrice au service de communication de l’UNIL (Unicom), a accepté de reprendre le flambeau. Merci à elle ! Nadine ne s’installera pas dans la pièce avec vue que j’0ccupais à la Ferme de la Mouline, mais elle ira régulièrement rôder autour de Géopolis pour voir ce qui s’y passe et pour vous conter les aventures du chantier. Stramatakis, quant à lui, continuera d’alimenter la rubrique photographique de ses reportages.

Et puis, nouveauté, des étudiants du cours de ‘Project Management’ de la Faculté des HEC et le prof. Pius Bienz, en charge de ce cours, ont préparé toute une série de contributions qui seront publiées ici prochainement. L’observation en lien avec le cours portera sur un aspect important mais peu visible du chantier: la gestion de projet. L’idée est de vous amener dans la ‘cabine de pilotage’ du chantier et de vous faire découvrir différents aspects intéressants et parfois surprenants de la gestion d’un grand chantier.

Au cours du dernier semestre déjà, deux groupes d’étudiants ont travaillé sur le chantier: le premier groupe s’est posé la question des compétences et connaissances nécessaires au chef de projet afin de mener à terme un tel projet. Le deuxième groupe, en lien avec le thème du Centenaire HEC, a étudié l’impact du management responsable sur la gestion du chantier.

Les résultats de ces premiers  travaux seront présentés ici au cours des prochaines semaines, accompagnés de différentes contributions présentant d’autres facettes de ce projet. Dans un troisième temps, au semestre de printemps 2012, d’autres groupes seront amenés à analyser les aspects du chantier dans sa dernière phase, celle de la finalisation.

Vous le voyez, ça va continuer de mouliner par ici. Merci à Nadine de reprendre, à Stramatakis de continuer, aux ouvriers de terminer, à Pius Bienz et ses étudiants de nous faire découvrir les dessous de l’organisation et à vous de nous avoir suivi!

Là, je peux me taire…

… quoique, ne faisons pas de promesse précipitée, cela m’a déjà joué des tours: je garde une clé …

(ça) Mouline ! Benoît Frund

Laisser un commentaire

Archives