Patagonia 2007

Patagonia 2007

  • Une expédition scientifique du Club Alpin Suisse et de l'Université de Lausanne

Les lieux

Archives

Articles archivés dans la catégorie: Torres d’Agostini

15 janvier 2007

15 jan 2007 par Géoblog publié dans Fortalezza, Sommets, Torres d'Agostini | Pas de commentaire »

Minuit: nous cuisons le repas pour le trois grimpeurs qui repartent à l’assaut du sommet Fortalezza. Ils vont échantillonner le long des 400 derniers mètres qui sont particulièrement escarpés.

Le temps n’est pas extraordinaire – légère couverture nuageuse, pas de vent -  enfin, espèrons que ça ne bougera pas!

Finalement, le vent s’est levé vers 4h00 du matin et moi à 6h00. Rapide déjeuner à nouveau, et descendu à la passe entre les Fortalezza et les Torres d’Agostini. Je suis rejoint par six d’entre nous, dont trois géologues. Les grimpeurs ont encore un peu de peine à retrouver leur motivation après l’accident de Christian.

Quelques années plus tôt, il y avait là un inoffensif glacier, qui est devenu entre temps une surface glacée, terriblement glissante et recouverte ça et là d’une mince couche de neige cachant les crevasses. Nous nous séparons et notre groupe part direction sud pour échantillonner sur le contact entre deux « granite pulses » – ces couches formées par la minéralisation des arrivées successives de magma granitique – le long de l’arête qui va vers le val Bader.

Le vent s’est sérieusement levé cette fois, à tel point que j’ai parfois de la peine à tenir debout, malgré les 20 kilos de cailloux qui lestent la bonne centaine de kilos de leur porteur! J’espère que les grimpeurs sont sains et sauf à l’abri sous l’arête de Fortalezza – pour rien au monde je n’aimerais me trouver là-haut maintenant!

Lukas Baumgartner

Cooked breakfast at midnight for the three climbers that are trying to top out on the Fortalezza. They will sample rocks along the last 400 meters which are very steep.

The weathers is not great – slightly covered sky, but no wind – let’s hop it stays that way.

Well, the wind started at 4 am, I got up at 6 am again breakfast and off to the pass between the Fortalezza and the Torres d’Agostini. I am joined by six others, including 3 geologists. The climbers still have some problems motivating themselves after the accident.

A few years ago there was a harmless glacier, no it is a totally polished, iced surface, with some snow covering the crevasses. We split up and I go up towards the south to sample a contact between two granite pulses along the ridge towards the valle Bader.

The wind has really started now, and I have sometimes a hard time standing, despite 20 kg in my backpack and my own 100 kg. I hope that the climbers are safely down from the Fortalezza ridge – I would not want to be there now.

Lukas Baumgartner