L’élémentation des savoirs, leur saveur et leur transmission au plus grand nombre : comment des utopies se referment et comment s’efforcer de les relancer.

Intervenant:
Charles Heimberg est professeur de didactique de l’histoire à l’Université de Genève. Il préside l’Association pour l’étude de l’histoire du mouvement ouvrier et coordonne la rédaction du Cartable de Clio.

Exposé:
En Alsace, dans la vallée de la Bruche, l’ancien camp nazi du Struthof, un lieu de déshumanisation par excellence, côtoie un lieu d’humanisation, le petit musée Oberlin, du nom d’un pédagogue utopiste du XVIIIe siècle dont les « poêles à tricoter », autour desquels se réchauffaient des enfants en écoutant des histoires, préfiguraient les premières écoles enfantines.

Lakanal et Condorcet ont conçu l’idée d’élémentation pour réaliser rapidement l’idée du droit de tous à une instruction publique primaire. De fait, la méthode a d’abord servi à former les élites napoléoniennes. Ultérieurement, d’autres utopies pédagogiques ont enrichi le débat d’idées et produit des expériences intéressantes, mais sans parvenir à infléchir durablement l’institution scolaire.

Aujourd’hui, face à la crise des horizons d’attente provoquée par les politiques libérales dominantes, la question de la dimension émancipatrice de l’école se pose en des termes nouveaux, non pas en direction d’une rhétorique réactionnaire prônant le retour à un passé mythifié, et prescriptif, mais plutôt en termes de réinvestissement des savoirs à transmettre au plus grand nombre dans la perspective d’une pensée critique.

Pour ce faire, un inventaire des idées pédagogiques utopiques et l’examen de leur actualité en fonction des enjeux contemporains de la transmission scolaire paraissent utiles. Ils seront ébauchés ici à partir du cas de l’histoire scolaire.

Horaire
Samedi 27 octobre
13h15 – 15h
Anthropôle, salle 2055
Panel – S’émanciper par les savoirs: Une émancipation par quels savoirs ?

Ce contenu a été publié dans VOIR TOUTES LES COMMUNICATIONS, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.