Figures de la liberté et de la transformation sociale chez Rousseau.

Intervenant:
Luc Vincenti enseigne la philosophie à l’université de Montpellier où il anime le séminaire « Penser la transformation ». Il travaille sur la philosophie pratique (Rousseau, Kant, Fichte), et les rapports du XVIIIe siècle à la pensée marxiste, et a publié sur Rousseau, entre autres : Du contrat social (Rousseau), Paris, Ellipses ; Jean-Jacques Rousseau, l’individu et la République, Paris, Kimé, et dirigé Rousseau et le marxisme aux Publications de la Sorbonne. Les travaux et conférences sont présentés sur un site internet : http://www.luc-vincenti.fr.

Exposé:
La dénonciation des inégalités, l’appel à une participation de tous au pouvoir souverain, la critique des sociétés politiques existantes, sans oublier son influence sur la Révolution française, tout cela fait de Rousseau, sinon un précurseur du marxisme, du moins un précieux penseur progressiste. En cette année 2012, les rencontres du tricentenaire permettent d’actualiser plusieurs thématiques : le rapport de Rousseau à la dialectique par exemple, qu’il s’agisse du statut de la contradiction (autour d’Engels et de F. Jameson) ou du processus d’accumulation de la propriété (prenant en compte tout à la fois l’échange marchand et la violence qui l’accompagne), ou encore le rapport entre l’accroissement des inégalités sociales et la transformation histori-que. Sans penser en termes de classes, Rousseau invente un concept d’individu non indivi-dualiste qui lui permet de repenser le politique. Accède-t-il ainsi à l’histoire de la transforma-tion sociale ? Rousseau mêle un pessimisme réel à sa constance critique. Déplace-t-il le champ de la transformation sociale du domaine politique vers celui de l’éducation ? Mais par là même ne demeure-t-il pas précisément un penseur de l’émancipation ? Cette conférence voudrait faire le point sur l’évolution de ces questions, et ce qu’elles nous apprennent en re-tour sur nos propres perspectives critiques et transformatrices, alors que notre siècle nouveau renoue avec les inégalités du capitalisme naissant.

Horaire
Vendredi 26 octobre
9h00 – 10h45
Château de Dorigny, salle 106
Panel – Philosophie et libération: Liberté, égalité en devenir

 

Ce contenu a été publié dans VOIR TOUTES LES COMMUNICATIONS, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.