L’impérialisme suisse : problèmes d’interprétation.

Intervenant:
Sébastien Guex est Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Lausanne. Ses principaux champs de recherche portent sur l’Europe occidentale et la Suisse aux XIXe et XXe siècles, l’histoire des finances publiques, des relations économiques internationales, des places financières, de l’Etat social et du marché de l’art.

Exposé:
Aujourd’hui encore, qualifier le capitalisme suisse d’impérialiste passe pour une hérésie, y compris au sein du mouvement ouvrier, pour ne pas parler du milieu académique. Il n’est donc pas étonnant que la question de l’impérialisme suisse n’ait guère suscité de recherches. Il n’existe pas d’études qui retracent l’histoire d’ensemble de cet impérialisme, essaient de discuter ses formes, son rôle et son poids à l’échelle mondiale et tentent de cerner ses particularités par rapport aux autres impérialismes. Même sur le strict plan informatif, les connaissances dont on disposent restent très lacunaires et fragmentées. L’exposé visera à esquisser les linéaments d’une analyse globale de l’impérialisme suisse et de ses spécificités.

 

Horaire
Vendredi 26 octobre
16h15 – 18h
Amphimax, salle 414
Panel – Mondialisation et impérialisme: La Suisse dans l’ordre mondial hier et aujourd’hui

 

Ce contenu a été publié dans VOIR TOUTES LES COMMUNICATIONS, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.