Les approches du privilège blanc: marxisme, race et stratégie émancipatrice.

Intervenant:

Félix Boggio Éwanjé-Épée est membre des comités éditoriaux de La Revue des livres et de Contretemps.

Exposé:

Souvent associé au courant de la Critical Race Theory dans le monde anglophone, le concept de « privilège blanc » n’a pas bonne presse dans la gauche radicale du continent européen. Considéré comme un argument des « politiques identitaires » pour mettre en exergue des dominations inter-individuelles, le privilège blanc n’est pas pris au sérieux comme catégorie d’analyse du système raciste. Pire encore, pour certain.e.s, cette notion vide de sa substance les conditions de l’unité du prolétariat, à partir du moment où elle accrédite une vision selon laquelle les prolétaires blanc.he.s bénéficient du racisme — repoussant la possibilité d’une émancipation collective  « universelle ».

Nous montrerons pourtant que, loin d’être un concept issu de traditions hostiles au marxisme, il s’agit au contraire d’une catégorie largement enrichie et développée par des courants marxistes bien précis. Dans ce papier, nous discuterons des débats qui confrontent économistes des discriminations, historien.ne.s, théoricien.ne.s critiques autour du concept de « privilège blanc », pour délimiter les problèmes politiques qui découlent de l’adoption ou non du concept. Cet examen permettra ensuite de tirer des conclusions stratégiques sur l’importance de traiter le privilège blanc dans le contexte français pour la gauche de transformation sociale, et de proposer quelques pistes de réflexion dans cette perspective.

Horaire
Samedi 27 octobre
15h15 – 17h
Anthropôle, salle 2044
Panel-Race et capitalisme: Stratégies et politisations antiracistes

Ce contenu a été publié dans VOIR TOUTES LES COMMUNICATIONS, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.