Orateurs invités

Steve Bruce, Université d’Aberdeen

Steve Bruce est professeur de sociologie à l’Université d’Aberdeen depuis 1991. Il est né à Edinburgh en 1954 et a suivi sa scolarité à la Queen Victoria School Dunblane à Perthshire. Il a étudié la sociologie et les sciences des religions à l’University de Stirling (Master en 1976; Doctorat en 1980) et a enseigné à la Queen’s University à Belfast, de 1978 à 1991. Il a été élu en tant que Fellow of the British Academy en 2003 puis Fellow of the Royal Society of Edinburgh en 2005. Il a écrit sur la nature de la religion dand la société moderne et sur les relations entre religion et politique. Son ouvrage le plus récent ‘Paisley: religion and politics in Northern Ireland’, a été publié par Oxford University Press en 2007 et il est actuellement en train de préparer une seconde édition à « Fundamentalism for Polity ».


-
Laurence R. Iannaccone, Université Chapman

Laurence R. Iannaccone est professeur de sciences économiques à la Université Chapman. Avant de rejoindre l’équipe de Chapman en 2009, il était le Koch Professor of Economics à lÛniversité George Mason. Auparavant, il était professeur de sciences économiques à l’Université Santa Clara et a passé deux ans au Stanford’s Hoover Institution en tant que National Fellow (1989/90) puis Visiting Scholar (1996/97). Iannaccone a obtenu un Master en mathématiques et un doctorat sciences économiques de l’Université de Chicago, et a rédigé sa thèse de doctorat sur la formation des habitudes et des comportements religieux en 1984. Son comité de thèse comprenait les lauréats du prix Nobel Gary S. Becker et George J. Stigler. Dans plus de 50 publications, Iannaccone a appliqué les méthodes de sciences économiques afin d’étudier des thèmes comme la présence à l’église, les dons, la conversion, l’extremisme, les tendances internationales, ainsi que bien d’autres aspects de la religion et de la spiritualité. Ses articles ont été publiés dans de nombreuses revues académiques, parmi lesquelles: American Economic Review, the Journal of Political Economy, the American Journal of Sociology, et the Journal for the Scientific Study of Religion. Il est actuellement en train d’écrire deux livres sur l’économie de la religion.


-
Philippe Simonnot, Observatoire des Religions, Université Paris, France

Philippe Simonnot,  docteur en sciences économiques, a été  professeur d’économie du droit à l’université de Paris X et de Versailles. Il est l’auteur de nombreux ouvrages d’économie et d’histoire.Il a consacré une partie de son oeuvre à l’analyse économique des religions, notamment celles issues de la Bible.  Sur ce thème il publie  Les Papes, l’Eglise et l’argent (Bayard), Le Marché de Dieu, Economie du judaïsme, du christianisme et de l’islam (Denoël), tarduit en italien chez Fazi. Son dernier livre (juin 2011), Delenda America (Editions Baudelaire), un conte moral inspiré par l’attentat du 11 septembre 2001, met en cause les fondamentalismes juifs, chrétiens et musulmans. Il anime le site www.observatoiredesreligions.fr .


-
Roger Finke, Université PennState

Roger Finke est professeur de Sociologie et Etude des Religions à l’Université d’Etat de Pennsylvanie. Il a étudié la sociologie à l’Université de Washington à Seattle. Avant de rejoindre PennState en 2000, il était professeur de sociologie à l’Université Loyola à Chicago puis à l’Université Purdue à West Lafayette. Ses projets de recherche s’intéressent aux différences cross-nationales quant aux régulations religieuses, à la persécution et à la violence. Il s’intéresse aussi à l’étude des organisations religieuses et aux divers marchés des religions aux Etats-Unis. Il est aussi le directeur de l’association Religion Data Archives.

Les commentaires sont fermés.