Articles avec le tag ‘cours’

Créer du contenu interactif via Xerte: le projet « Ça joue! »

Réaliser un site pour l’apprentissage du français au travers d’exercices interactifs basés sur des séquences vidéos, de l’audio et du texte devient à la portée de tous grâce à Xerte Online Toolkit, un outil spécialement conçu pour l’élaboration de contenu didactique.

Le projet « Ça joue », réalisé par des enseignants de français du Centre de langues, a été pionnier à l’UNIL dans l’utilisation de cet outil pour la création de leur cours en ligne. Construit autour de 10 situations de la vie en milieu académique à Lausanne, il intègre plusieurs types de médias, dont des images, des vidéos, des fichiers audio et des exercices interactifs. Son objectif est de donner la possibilité aux nouveaux arrivants non-francophones qui viennent étudier à Lausanne de:

  • se familiariser avec les structures du français (niveau A1 du CECR)
  • découvrir divers aspects socioculturels suisse-romands
  • appréhender les us et coutumes de l’Unil et de l’EPFL

cajoue_xerte

 

L’utilisation de Xerte Online Toolkit pour la production des séquences didactiques a permis aux enseignants de langue de concevoir leur cours en-ligne eux-même. En effet, Xerte met à disposition une soixantaine de modèles d’exercices pré-définis (synchronisation d’images avec de la vidéo ou de l’audio, exercices de textes à trous, drag & drop, défilement de texte, etc) générant du code HTML5, compatible avec tous types de systèmes d’exploitation. En outre, la simplicité d’utilisation et d’accès au logiciel (adresse web) rend le contenu des séquences modifiable à tout moment par les enseignants sans aide extérieure.

xerte_notice

 

Cet outil est à disposition de tous membres de la communauté universitaire. N’hésitez pas à contacter votre ingénieur pédagogique pour de plus amples renseignements.

Screencasts et cours-bloc de latin

S’adapter aux exigences du nouveau plan d’étude

Dans le nouveau plan d’études de Bachelor en Faculté des lettres entrant en vigueur dès la rentrée 2013, certains étudiants astreints au Complément de latin (dorénavant : le latin) auront besoin d’une alternative à l’enseignement semestriel. En effet, le plan d’étude prévoit de dissocier le latin de l’année propédeutique. Les étudiants resteront astreints à ce cours de latin, qui dure 4 semestres avec 2 heures hebdomadaires, mais ils seront libres de le répartir à leur guise durant leur Bachelor. Avec un Bachelor de 3 ans, des étudiants pourront ainsi commencer le latin en 2e année, par exemple s’ils désirent se consacrer en première année à leurs branches de propédeutique. Ces étudiants devraient alors réussir les 2 ans de latin dans les 2 dernières années de Bachelor. Mais comme les étudiants débutants ne pourront pas d’emblée prévoir le déroulement de leurs études, par exemple pour les séjours à l’étranger ou s’ils doivent travailler pour financer leurs études ou à cause d’autres contraintes, ils risquent d’être empêchés matériellement de finir le cours de latin avant la fin du Bachelor. Il faut donc leur offrir la possibilité de remplacer un ou plusieurs enseignements semestriels par un enseignement alternatif. Le problème se posera aussi pour les étudiants qui commencent en cours d’études une branche demandant le latin.


Cours-bloc et cours en ligne sous forme de screencasts

Pour remédier à cette situation problématique, deux solutions sont déployées en parallèle. Il s’agit tout d’abord d’offrir des cours-bloc hors semestre comme alternative supplémentaire aux cours semestriels. Mais comme ces cours de latin peuvent aussi servir pour toute personne devant ou voulant apprendre cette langue, et que c’est un projet compatible avec des cours de vacances, il est prévu de développer ces cours-bloc hors semestre pour en faire des cours de vacances en latin. Cette intégration des cours de latin dans les cours de vacances permettra de les financer en augmentant du même coup l’offre des cours de latin.
Parallèlement aux cours-bloc, un cours en ligne est proposé sur Moodle en libre accès à tous les étudiants inscrits à l’UNIL. Sous forme de vidéo commentée, ce cours en ligne permet en principe de préparer seul le complément de latin, mais il permet aussi à tout étudiant de réviser la grammaire (mais avec d’autres textes que ceux qu’il aura vus durant le semestre, puisque les textes du cours en semestre varient d’année en année alors que ceux du cours en ligne vont rester).

 

Une plus grande flexibilité

L’offre cours-bloc et cours en ligne répond aux besoins de ceux qui n’ont pas matériellement le temps de suivre les 4 semestres de latin avant la fin de leur Bachelor. Mais cette offre supplémentaire permet aux étudiants qui vont commencer des études de Lettres d’anticiper, s’ils le désirent, l’apprentissage du latin ; elle permet aussi aux étudiants en difficulté dans cette matière de répéter un semestre ou de se préparer pour un nouveau contrôle en cas d’échec. Des cours de latin sur cette base souple pourraient aussi intéresser d’autres étudiants que ceux de la Faculté des lettres, par exemple les juristes. On pourrait aussi le proposer aux étudiants de l’EPFL parmi les cours en sciences humaines (SHS) qu’ils doivent suivre.

 

Personnes de contact
François Spaltenstein (responsable du projet)

Collecte d’informations: Guillaume Curchod

Consulter la fiche du projet sur la vitrine du site du RISET: http://www.unil.ch/riset/page68912_fr.html

Screencasts d’autoformation à SPSS

Une enquête de type sociolinguistique
Depuis sa création, le cours d’introduction à la sociolinguistique vise à familiariser les étudiant-e-s aux enjeux d’une recherche de terrain. A cette fin, il invite ses étudiant-e-s à mener l’espace d’un semestre une enquête de type sociolinguistique en n’omettant aucune étape, de la formulation des hypothèses à leur vérification en passant par la production des données. Tout au long de cette démarche expérimentale, les étudiant-e-s sont sensibilisés à l’incidence de leurs choix méthodologiques spécifiques sur l’ensemble de l’enquête.
Ce projet est né de la nécessité de combler une lacune: l’impossibilité pour les étudiants d’effectuer l’analyse statistique des données produites et de les restituer sous une forme synthétique. L’objectif du projet est donc de combler cette lacune en proposant du matériel didactique, sans augmenter le nombre de périodes de cours.

L’autoformation par le screencast
Afin d’atteindre l’objectif fixé, le projet met à disposition des tutoriels vidéo de 5 à 10 minutes (screencasts) sur les plateformes Moodle et Itunes U. Pensées pour l’autoformation, ces leçons en ligne traitent de l’utilisation du logiciel SPSS pour constituer des jeux de données et mener des analyses quantitatives à leur endroit.

Screencast relatif à la statistique inférentielle (théorie)

Le matériel en question peut tout à fait être mobilisé par un-e autodidacte. Dans le cadre du cours de sociolinguistique, cet apprentissage est guidé. Si les étudiant-e-s doivent suivre la quinzaine de leçons prévue parallèlement à l’enseignement dispensé, l’enseignant soutient cet apprentissage en signalant, à la fin de chaque séance de cours, la leçon à consulter durant la semaine à venir. Un temps est alloué durant la séance suivante pour répondre aux éventuelles questions portant sur le matériel abordé en autonomie.

Screencast relatif à l’édition de diagramme

Les compétences acquises sont exercées et éprouvées lors de l’analyse globale des résultats de l’enquête menée par les étudiant-e-s. Ils doivent en effet être en mesure de décrire les notions acquises, discuter les résultats statistiques apparaissant dans des enquêtes, coder un jeu de données, mener des analyses sur un jeu de données et restituer les résultats obtenus sous une forme compréhensible.

Un public cible amené à s’élargir
Si le projet en question vise à transmettre essentiellement des connaissances relatives à l’analyse statistique en sociolinguistique, les tests présentés ne sont pas l’apanage de ce seul champ scientifique. Le matériel est d’ores et déjà intégré aux enseignements de deux facultés (Lettres et FBM). Il peut également s’avérer formateur pour des doctorant-e-s, ainsi que pour toute personne désireuse de se former en analyse quantitative.

Personne de contact
Isaac Pante

 

Collecte d’informations: Guillaume Curchod

Relecture: Quentin Martinez

Collaborateurs RISET

 

Consulter la fiche du projet sur la vitrine du site du RISET: http://www.unil.ch/riset/page68912_fr.html

AMI – Appui Mathématique Interactif

Plateforme accessible aux utilisateurs UNIL via Moodle : http://moodle.unil.ch/course/view.php?id=766 (il faut s’inscrire au cours sur Moodle pour accéder à AMI)

Lacunes en mathématiques chez les étudiants de SSP
Souvent, les étudiants débutant des études en sciences sociales ne se sentent pas très à l’aise, à tort ou à raison, avec les mathématiques. Or celles-ci interviennent dans divers enseignements méthodologiques, la statistique en particulier. Les raisons à ces lacunes mathématiques sont multiples, mais il faut notamment citer des études antérieures plus axées vers les branches littéraires que scientifiques et, pour un certain nombre d’étudiants, un délai de plusieurs années s’étant écoulé entre la fin des études secondaires et l’entrée à l’université. Afin d’éviter que ces étudiants ne se sentent paniqués par le cours de statistique et ne perdent leur motivation, il est essentiel de leur apporter un soutien mathématique. Lire la suite de cette entrée »

Publier ses fichiers vidéos et les mettre à disposition dans moodle

De plus en plus souvent chacun d’entre nous est amené à devoir mettre des ressources vidéos à disposition des étudiants. Trouver le bon moyen de diffuser ces vidéos relève souvent du parcours du combattant.  L’environnement Moodle n’est pas approprié pour stocker et diffuser ce type de fichier. Aussi il est fortement conseillé de le faire via un autre système, et de ne publier dans Moodle que le lien (intégré ou non) vers la ressource.

L’unil  met différents moyens à disposition des enseignants pour le faire.

  • La première solution consiste à se connecter au serveur hva.unil.ch avec un logiciel client permettant de faire du ftp si l’on travaille avec une machine Windows ou Linux, ou en utilisant le protocole AFP si l’on possède un macintosh. Pour avoir les codes d’accès au serveur « hva », prenez contact avec votre Ingénieur pédagogique. Ensuite il vous suffit de télécharger votre fichier vidéo sur le serveur puis de lancer l’encodage vers les formats cibles que vous souhaitez. Une fois cette encodage terminé vous pourrez avoir accès au système de diffusion . Une vidéo illustrant le processus de publication dans moodle une fois la vidéo prête sur hva est disponible sur le site : Appui Statistique Interactif

 

  • la deuxième solution consiste à publier sa vidéo sur le site de switchcast (voir la notice switchcast)
  • finalement vous avez encore la possibilité d’utiliser vimeo, youtube, dailymotion, ou encore wat, mais dans tous les cas soyez bien attentifs aux conditions d’utilisations, de diffusion et d’accès.

Pour conclure vous pouvez contacter l’ingénieur pédagogique de votre Faculté afin d’avoir plus d’informations et choisir avec lui la solution la mieux adaptée à votre situation.

Emmanuel Fernandes

Utiliser un Wiki pour collaborer

L’utilisation d’un wiki, une collection de pages web qui peuvent être facilement éditées par un groupe d’étudiants, permet d’accompagner différentes approches d’apprentissage collaboratif dans l’enseignement.

Un wiki est un site web dont les pages sont modifiables par les visiteurs afin de permettre l’écriture et l’illustration collaboratives des documents numériques (adapté de Wikipédia, novembre 2011). Le plus consulté de tous les wikis est l’encyclopédie libre Wikipédia.

Le wiki est un outil simple qui peut soutenir le travail collaboratif des étudiants, comme par exemple la rédaction collaborative d’une analyse de cas ou la résolution d’un exercice; le développement d’un glossaire ou d’une bibliographie commentée; ou la création collaborative de notes de cours. Moodle, la plateforme d’apprentissage en ligne à l’UniL, contient un wiki qui peut être facilement combinée avec les autres ressources et activités intégrées dans Moodle. Les travaux dirigés de physique, qui font partie de l’enseignement de physique des étudiants en première année de médecine, illustrent l’intégration de l’apprentissage collaboratif et du wiki dans un enseignement de grand groupe. Ces travaux sont basés sur une série d’exercices qui font appel à des simulations mis à disposition dans un espace Moodle. Pendant le cours les étudiants travaillent en groupes de 6-8 personnes avec un ordinateur. Chaque groupe a son propre wiki: ce wiki contient les questions, mais il et aussi utilisé comme une sorte de journal de « labo » où le groupe documente son travail (ses réflexions et ses réponses aux questions).

Afin d'éditer une page wiki, l'étudiant doit activer le mode édition, rédiger le texte à l'aide d'un éditeur simple, et enregistrer les modifications apportées au document.

Ce type de dispositif offre plusieurs avantages: tous les étudiants d’un groupe ont accès à un document commun, qu’ils complètent au fur et à mesure du travail sur les exercices; et les assistans peuvent fournir leur feedback par écrit directement dans le wiki de chaque groupe.

Si vous aimeriez introduire ou renforcer des démarches d’apprentissage collaboratif à l’aide d’un wiki dans votre enseignement, n’hésitez pas de contacter l’ingénieur pédagogique de votre Faculté pour obtenir un conseil personnalisé.

Marc Sohrmann

Structurer son cours Moodle avec des menus dépliants

La page principale d’un cours Moodle est composée d’une série de sections, qui permettent de structurer l’espace d’appentissage. Ces sections représentent soit des thèmes, soit une organisation par semaine d’enseignement. L’enseignant peut définir le format de cours le plus approprié au contexte donné via le menu « Administration » et l’onglet « Paramètres ».

Comme chaque section contient à son tour une liste potentiellement longue de liens vers des ressources et des activités, la page Moodle peut devenir très longue, et les étudiants sont alors forcés de la faire défiler en entier afin de trouver la ressource ou l’activité qu’ils cherchent.

Le format de cours « collapsed topics » a été mis en place pour éviter ces pages interminables qui deviennent souvent embrouillées. Dans ce format de cours, chaque section est reduite à une ligne. L’étudiant peut ensuite accéder au contenu de la section souhaitée en cliquant sur la ligne en question. La section va se déplier, et rendre accessible son contenu.

 

Comme pour les autres formats de cours, le choix du format « collapsed topics » se fait dans le menu « Administration » et l’onglet « Paramètres ».

Afin de donner un nom parlant à une section, il suffit de lancer le mode « édition », et de compléter le titre de la section (ci-dessous: Module APP).

 

Cette démarche très simple permet à l’enseignant de mieux mettre en valeur les différents éléments du cours, et me mettre à disposition des étudiants une page de cours Moodle plus claire et plus accessible.

Marc Sohrmann

 

 

Des milliers d’images…

Au fil des années, des projets de recherche et des enseignements, la Faculté des Lettres s’est dotée d’un imposant patrimoine de collections d’images. En voici un bref survol.

———————————————————————————————

 

Dilps

http://www3.unil.ch/dilps/

Banque d’image constituée à partir du fonds de diapositives de la section d’histoire de l’art, d’images scannées à partir d’ouvrages, et de photographies d’œuvres. On y trouve principalement des peintures, des gravures, des sculptures, ou encore des architectures. L’interface utilisateurs est très agréable et permet même de créer un panier et de l’exporter sous forme d’un fichier pptx.

Contenu 

  • Diapositives
  • Photographies
  • Scan d’ouvrages
Quantité 

  • 65’000 images

 

Personnes ayant accès 

  • Immatriculés à l’Unil
  • Utilisateurs externes (demander accès)

———————————————————————————————

 

Tiresias

http://tiresias.unil.ch/

Base de données de la section d’archéologie qui entend préserver et indexer les fonds des professeurs, les relevés des différents chantiers archéologiques, et enfin numériser toutes images portant sur l’Antiquité. La visite de Tiresias permet d’accéder à des plans des sites, aux prises de vue des chantiers archéologiques, à des monuments ou à des objets. Par ailleurs, Tiresias est équipée d’un outil de géo-localisation qui permet, en plus de la recherche, d’avoir une vue globale des zones des sites archéologiques et de les explorer.

Contenu 

  • Diapositives
  • Photographies
  • Scan d’ouvrages
Quantité 

  • 35’000 images
Personnes ayant accès 

  • Immatriculés à l’Unil
  • Utilisateurs externes (demander accès)

———————————————————————————————

 

Viatimages

http://www3.unil.ch/viatimages/

Base de données qui recense l’iconographie viatique associée aux territoires alpins et à leur découverte par les voyageurs des siècles passés. Elle décrit et connecte, en formant des liens, les illustrations avec les extraits de textes. Viatimages offre ainsi une véritable plateforme de connaissances bien plus qu’un simple stock documentaire. Elle possède, notamment, des liens vers les dictionnaires biographiques des auteurs et des illustrateurs, ainsi que vers les ouvrages numérisés disponible en ligne. Les multiples possibilités de recherche (par domaine, par ouvrages, par mot-clé, par géo-localisation) rendent l’exploration des données très agréable.

Contenu 

  • Images numérisées à partir d’ouvrages
  • Extraits de textes en format pdf
  • Hyperliens
Quantité 

  • 1’800 images
  • 1’000 extraits de textes
Personnes ayant accès 

  • Universel

———————————————————————————————

A l’échelle de l’institution, l’Unil possède en outre une base d’images à visée plus générale:

 

Unimedia

http://unimedia.unil.ch/unimedia/

Médiathèque virtuelle qui recense les collections photographiques, audio et vidéo de l’Université de Lausanne. Les documents recensés peuvent être à la fois consultés et téléchargés. On y trouve principalement des images diverses du campus vu de l’extérieur comme de l’intérieur, des photos, des conférences filmées et des fichiers audio. De plus, Unimedia offre aussi la possibilité de constituer un panier personnel avec le contenu de la base.

Contenu 

  • Images de l’Unil
  • Collection de fonds photographiques
  • Vidéos
  • Audio
Quantité 

  • 13‘000 fichiers multimédias
Personnes ayant accès 

  • Universel (niveau de restriction élevé)
  • Unil (peu ou pas de restriction)

Informations réunies par Martin Des Crescenzio

 

Enrichir la palette des outils de test disponibles dans Moodle

Bien que Moodle offre déjà beaucoup de types de tests différents, les enseignants peuvent être confrontés de temps à autre avec un besoin spécifique qui n’est pas couvert par cette plateforme. Dans ce cas, il peut s’avérer utile de jeter un coup d’œil sur le logiciel Hot Potatoes.

Il s’agit d’une suite logicielle qui permet de créer différents types d’exercices, et de les publier sur Internet. Elle a été développée par l’Université de Victoria, Colombie-Britannique, Canada. C’est un logiciel gratuit pour une utilisation non-commerciale.

La suite offre les fonctionnalités suivantes :

  • Jquiz : questionnaires du type QCM
  • Jmix : remettre en ordre des segments de phrase
  • Jcross : créer des mots-croisés
  • Jmatch : appariement de différents éléments (texte, images,…)
  • Jcloze : exercices à trous

Exemple: l'interface pour créer des questions à choix multiples

Les tests créés avec Hot Potatoes peuvent être intégrés directement dans Moodle, ou alternativement aussi sur n’importe quel autre site web.

Sur le plan de l’intégration dans Moodle, on peut distinguer deux démarches différentes:

  • intégration comme une « vraie » activité Moodle (ce qui permet une intégration automatique des résultats du test dans le carnet de notes des étudiants),
  • intégration comme une activité Hot Potatoes qui n’est pas liée directement au système de gestion des apprenants de Moodle (ce qui permet de mettre à disposition des étudiants un test qu’ils peuvent parcourir en auto-apprentissage, sans que les résultats ne soient conservés).

Exemple d'une activité Hot Potatoes intégrée dans Moodle

Vous pouvez vous laisser inspirer par les ressources suivantes, qui proposent des exemples et des aides techniques:

  • Quelques exemples en anglais:  URL
  • Tutorial en anglais:  URL
  • Manuel en anglais:  Fichier PDF
  • Manuel en français:  URL

Marc Sohrmann

Afficher une série d’images en quelques clics sur Moodle

Vous possédez un ensemble d’images ou de graphiques pour illustrer votre cours.

Vous souhaitez que vos étudiants aient accès à ces ressources et qu’ils puissent les commenter. Pourquoi ne pas les afficher sous forme d’une galerie d’images?

Exemple 1

Exemple 1

Exemple 2

Exemple 2

En cliquant sur une des images à taille réduite de la galerie, cette dernière s’ouvre à taille réelle dans une fenêtre secondaire ‘pop-up’.

Figure 3

Il devient alors possible de naviguer directement d’une image à l’autre de la galerie à partir du bouton ‘Next’ ou de refermer cette fenêtre secondaire (‘CLOSE’).

Créer votre galerie d’images sur Moodle:


Le module ‘Add a ligthbox gallery’ vous permet d’intégrer très facilement cette galerie dans votre espace de cours Moodle.

Figure 4

Deux possibilités s’offrent à vous pour déposer vos images.

Choix 1: Vos images sont prêtes (format adéquat, taille appropriée) et vous souhaitez simplement les afficher:

  • Taille de l’image recommandée: pour des images avec une résolution de 72 dpi, la taille devrait être comprise entre 640×480 et 1280-1024 pixels.
  • Format d’image exigé: .jpg, .jpeg, .png ou .gif.

Il vous suffit alors de créer un dossier pour y déposer vos images. Lorsque vous créerez votre galerie, en sélectionnant le dossier en question, toutes vos images s’afficheront automatiquement.

Choix 2: Vous souhaitez ajouter une image l’une après l’autre ou les modifier. Ce module offre de nombreuses fonctionnalités comme le redimensionnement de l’image, la rotation, ou encore l’ajout d’étiquette (si vous souhaitez retrouver facilement vos images par mots-clés). Commencez par créer un dossier ‘images’ vide. Une fois la galerie créée, vous cliquerez sur ‘Add Image’ pour déposer votre image.

Figure 5

L’image ajoutée devient alors modifiable (cliquer sur ’Edit image’).

Figure 6

Plusieurs fonctions s’affichent afin de permettre la modification de l’image

Figure 7

Autres options:

Vous pouvez demander à vos étudiants de commenter un ensemble de figures. Il faut au préalable penser à sélectionner l’option ‘Allow comments’ lorsque vous créez votre galerie.

Figure 8

Les étudiants pourront ainsi ajouter leurs commentaires, un fil de discussion s’affichera sous la galerie en question.

Figure 9

Si vous souhaitez que vos étudiants créent eux-mêmes leur galerie en déposant des images, vous pouvez le faire par le biais d’activités de groupes. N’hésitez pas à contacter l’ingénieur pédagogique de votre Faculté pour des informations complémentaires.

Pour en savoir plus sur le module ‘lightbox’:

http://www.huddletogether.com/projects/lightbox2/#example

catherine.elbez@unil.ch