Articles avec le tag ‘ressources’

Des outils pour l’enseignement: une liste non exhaustive

Les technologies de la formation mettent à disposition des enseignants une large palette d’outils plus ou moins sophistiqués, qui ont pour but d’enrichir et de varier les pratiques d’enseignement et d’apprentissage. Chaque outil doit cependant être choisi en fonction du but recherché et de sa facilité d’utilisation, tout en restant subordonné aux choix pédagogiques de l’enseignant.

Au niveau institutionnel, deux outils sont particulièrement utilisés dans le cadre de l’enseignement depuis quelques années: MyUniL et Moodle. Lire la suite de cette entrée »

E Bib-Alpin

L’importance du terrain

Une des principales difficultés rencontrées durant la première année d’un cursus « Bachelors » d’un enseignement de géosciences et de sciences de l’environnement consiste dans l’impossibilité, au vu du nombre d’étudiant-e-s, d’utiliser le terrain pour enseigner. Or, l’étude des géosciences est fortement liée à l’étude du territoire et ce dernier devrait faire partie intégrante de ce type d’études. Non seulement la capacité de travailler sur le terrain est un important objectif de formation mais il est également, d’un point de vue pédagogique, un important moyen pour amener les étudiant-e-s à dépasser l’apparente simplicité des savoirs théoriques des manuels. Ainsi l’objectif est de passer d’un enseignement factuel à un enseignement problématisé auquel correspond un mode d’évaluation spécifique. De nombreux étudiant-e-s de première année de Bachelor ont encore de la peine à répondre à ce type d’évaluation, tellement elles et ils semblent « formatés » par un enseignement de type factuel. Malheureusement, comme il est presque impossible d’organiser des travaux de terrain avec plus de 200 étudiant-e-s, nous perdons ainsi un très intéressant moyen pour motiver et amener les étudiant-e-s à développer leur compréhension de la complexité des objets naturels: par l’association du terrain à des lectures d’articles scientifiques dans lesquels, à la différence des manuels, les savoirs sont mis en perspective et critiqués. Ainsi, le terrain devient un moyen de développer auprès des étudiant-e-s de Bachelor la capacité de consulter la littérature scientifique, ce qui pour l’instant reste un objectif largement non atteint.

Un terrain virtuel

L’objectif de ce projet est de développer un nouveau type de « terrain virtuel » en utilisant les technologies de visualisation (surtout Google Earth) et de gestion des données. Il est ainsi possible d’engager les étudiant-e-s dans un espace où se trouvent des données virtuelles (par exemple des cartes géomorphologiques), des liens vers la littérature scientifique, ainsi que des méthodes permettant de rechercher ces données et des liens permettant de créer les ressources nécessaires pour traiter un thème ou une question proposée par l’enseignant-e.

E-Bib-Alpin permet aux étudiants d’effectuer une recherche à partir de mots-clés dans un nuage de mots (la taille de chaque mot est proportionnelle aux nombre de ressources disponibles). Lorsque les étudiants effectuent une recherche sur un mot ou une expression, une nouvelle fenêtre s’ouvre montrant les ressources disponibles. La recherche peut ensuite être affinée pour rechercher spécifiquement des publications scientifiques, une thèse de doctorat ou de master, un fichier de données, des cartes ou des photos.

Ces ressources sont présentées de deux manières:

(1) à travers Google Earth, sur la gauche de l’interface, en montrant les parties du paysage auxquelles les ressources sont liées. Selon le type de ressource, il peut y avoir des données ou des photos à télécharger, ou les liens vers les publications si elles sont disponibles en ligne.

(2) à travers une liste, à droite de l’interface, qui permet de dérouler l’ensemble des publications.

Vitrine image

Un lien vers la littérature scientifique

Ce projet devrait:

– établir un meilleur lien entre les publications scientifiques et le contexte réel du problème étudié.

– permettre aux étudiants de trouver de la littérature pertinente relative aux processus de surface et d’autres domaines à caractère géographique.

 

 

Personne de contact

Lane, Stuart

Consulter la fiche du projet sur la vitrine du site du RISET: http://www.unil.ch/riset/page68912.html

Publier ses fichiers vidéos et les mettre à disposition dans moodle

De plus en plus souvent chacun d’entre nous est amené à devoir mettre des ressources vidéos à disposition des étudiants. Trouver le bon moyen de diffuser ces vidéos relève souvent du parcours du combattant.  L’environnement Moodle n’est pas approprié pour stocker et diffuser ce type de fichier. Aussi il est fortement conseillé de le faire via un autre système, et de ne publier dans Moodle que le lien (intégré ou non) vers la ressource.

L’unil  met différents moyens à disposition des enseignants pour le faire.

  • La première solution consiste à se connecter au serveur hva.unil.ch avec un logiciel client permettant de faire du ftp si l’on travaille avec une machine Windows ou Linux, ou en utilisant le protocole AFP si l’on possède un macintosh. Pour avoir les codes d’accès au serveur « hva », prenez contact avec votre Ingénieur pédagogique. Ensuite il vous suffit de télécharger votre fichier vidéo sur le serveur puis de lancer l’encodage vers les formats cibles que vous souhaitez. Une fois cette encodage terminé vous pourrez avoir accès au système de diffusion . Une vidéo illustrant le processus de publication dans moodle une fois la vidéo prête sur hva est disponible sur le site : Appui Statistique Interactif

 

  • la deuxième solution consiste à publier sa vidéo sur le site de switchcast (voir la notice switchcast)
  • finalement vous avez encore la possibilité d’utiliser vimeo, youtube, dailymotion, ou encore wat, mais dans tous les cas soyez bien attentifs aux conditions d’utilisations, de diffusion et d’accès.

Pour conclure vous pouvez contacter l’ingénieur pédagogique de votre Faculté afin d’avoir plus d’informations et choisir avec lui la solution la mieux adaptée à votre situation.

Emmanuel Fernandes

Tout savoir sur les ressources électroniques

Le guide REPERE (6ème édition) distribué par l’ENSSIB (école nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques) propose une  approche synthétique de la recherche documentaire au sens large. Pour remplir cet objectif, chaque chapitre est rédigé de manière concise et propose en notes infrapaginales des liens vers des ressources complémentaires numériques et imprimées. Les diverses contributions émanent de chercheurs et de spécialistes en sciences de l’information.

 

—-> REPERE 2010 (en pdf)

 

Au sommaire

Le contexte

  • Les besoins d’information – Des compétences documentaires à la culture d’information – Web collaboratif et gestion de l’identité numérique

L’offre

  • Acteurs, intermédiaires et médiateurs – Ressources électroniques (recherche, économie, accès, création et utilisation) – Typologie des informations scientifiques – Les supports d’information

La recherche

  • Savoir rechercher et interroger – Les langages documentaires – Évaluer l’information sur Internet

L’exploitation

  • Plagiat – Logiciels de gestion de références bibliographiques, rédaction et citation – Veille informationnelle – Gestion des signets – Publier sur le web

Les outils

  • Les outils de recherche d’information sur le web – Les outils spécifiques au domaine scientifique – La recherche de documents multimédia

 

[Une information relayée par Thot]

Critiquest: une aide pour vos projets

Depuis quelques années, l’Unil met à disposition des enseignants impliqués dans un projet d’intégration de technologie dans leur enseignement un logiciel d’aide à la décision nommé Critiquest.  Il ne s’agit ni d’une méthode de gestion ni d’un outil de planification de l’usage des ressources humaines ou financières; et ce n’est pas non plus un outil de contrôle du projet. Son objectif est pragmatique ; il doit avant tout servir à attirer l’attention sur les principaux axes de travail qui doivent être poursuivis simultanément, et d’outil de documentation des décisions. Ce faisant, cependant, il rendra les tâches de planification plus efficaces, en particulier en signalant certains aspects souvent oubliés. En outre, les enseignants bénéficiant du soutien du FIP (Fonds d’innovation pédagogique), à qui il est conseillé de travailler avec le logiciel régulièrement tout au long du projet, pourront générer leur rapport final d’un simple clic.

-> Vidéo de présentation de Critiquest (6 min.)

Les vues sont découpées en fonction des étapes d’une démarche de développement itérative (cf schéma ci-dessous), ceci afin de permettre au chef de projet ou à l’enseignant de faire un lien plus rapide entre les points à considérer et les étapes de la gestion de projet. Elles se présentent sous la forme de formulaires à remplir qui se décomposent selon six dimensions:

•    La dimension pédagogique;
•    La dimension technologique;
•    La discipline (relative au domaine d’enseignement);
•    La médiatisation et médiation (digitalisation du contenu et mode de communication);
•    L’organisation et la gestion;
•    Le financement et la dimension politique.

Ces six dimensions sont elles-mêmes observées sous trois angles différents, à savoir le cours, le cursus et l’institution. Ces trois dimensions permettent d’identifier le niveau dans lequel se situent les acteurs concernés ou les décisions à prendre. La structure des vues permet d’identifier l’aspect concerné, les questions à se poser, et les acteurs principalement concernés par chacune de ces questions.

 

Schéma des étapes

Etapes typiques d'un projet

 

Les principales fonctionnalités de Critiquest

Historique des décisions prises
Toutes les étapes de questionnement utiles au développement du projet sont enregistrées et conservées au fur et à mesure de leur évolution. Cet historique est accessible facilement et en tout temps.

Partage de l’information avec accès sécurisé
Des accès sécurisés peuvent être créés pour tous les membres du projet. Les objectifs, les réflexions et les remarques du chef de projet peuvent ainsi être consultés sans être modifiés.

E-mail de rappel paramétrable
Pour chaque question, une alerte qui sera envoyée automatiquement par e-mail à la date choisie peut être programmée.

Génération automatique de rapports
L’interface permet par un simple clic de générer des rapports dont on peut faire varier le format de présentation.

 

Des milliers d’images…

Au fil des années, des projets de recherche et des enseignements, la Faculté des Lettres s’est dotée d’un imposant patrimoine de collections d’images. En voici un bref survol.

———————————————————————————————

 

Dilps

http://www3.unil.ch/dilps/

Banque d’image constituée à partir du fonds de diapositives de la section d’histoire de l’art, d’images scannées à partir d’ouvrages, et de photographies d’œuvres. On y trouve principalement des peintures, des gravures, des sculptures, ou encore des architectures. L’interface utilisateurs est très agréable et permet même de créer un panier et de l’exporter sous forme d’un fichier pptx.

Contenu 

  • Diapositives
  • Photographies
  • Scan d’ouvrages
Quantité 

  • 65’000 images

 

Personnes ayant accès 

  • Immatriculés à l’Unil
  • Utilisateurs externes (demander accès)

———————————————————————————————

 

Tiresias

http://tiresias.unil.ch/

Base de données de la section d’archéologie qui entend préserver et indexer les fonds des professeurs, les relevés des différents chantiers archéologiques, et enfin numériser toutes images portant sur l’Antiquité. La visite de Tiresias permet d’accéder à des plans des sites, aux prises de vue des chantiers archéologiques, à des monuments ou à des objets. Par ailleurs, Tiresias est équipée d’un outil de géo-localisation qui permet, en plus de la recherche, d’avoir une vue globale des zones des sites archéologiques et de les explorer.

Contenu 

  • Diapositives
  • Photographies
  • Scan d’ouvrages
Quantité 

  • 35’000 images
Personnes ayant accès 

  • Immatriculés à l’Unil
  • Utilisateurs externes (demander accès)

———————————————————————————————

 

Viatimages

http://www3.unil.ch/viatimages/

Base de données qui recense l’iconographie viatique associée aux territoires alpins et à leur découverte par les voyageurs des siècles passés. Elle décrit et connecte, en formant des liens, les illustrations avec les extraits de textes. Viatimages offre ainsi une véritable plateforme de connaissances bien plus qu’un simple stock documentaire. Elle possède, notamment, des liens vers les dictionnaires biographiques des auteurs et des illustrateurs, ainsi que vers les ouvrages numérisés disponible en ligne. Les multiples possibilités de recherche (par domaine, par ouvrages, par mot-clé, par géo-localisation) rendent l’exploration des données très agréable.

Contenu 

  • Images numérisées à partir d’ouvrages
  • Extraits de textes en format pdf
  • Hyperliens
Quantité 

  • 1’800 images
  • 1’000 extraits de textes
Personnes ayant accès 

  • Universel

———————————————————————————————

A l’échelle de l’institution, l’Unil possède en outre une base d’images à visée plus générale:

 

Unimedia

http://unimedia.unil.ch/unimedia/

Médiathèque virtuelle qui recense les collections photographiques, audio et vidéo de l’Université de Lausanne. Les documents recensés peuvent être à la fois consultés et téléchargés. On y trouve principalement des images diverses du campus vu de l’extérieur comme de l’intérieur, des photos, des conférences filmées et des fichiers audio. De plus, Unimedia offre aussi la possibilité de constituer un panier personnel avec le contenu de la base.

Contenu 

  • Images de l’Unil
  • Collection de fonds photographiques
  • Vidéos
  • Audio
Quantité 

  • 13‘000 fichiers multimédias
Personnes ayant accès 

  • Universel (niveau de restriction élevé)
  • Unil (peu ou pas de restriction)

Informations réunies par Martin Des Crescenzio