Mercredi 21 mars 2012 à 18h45

Transfert de technologies du CERN: Impact de la recherche fondamentale sur la société

Dr. Giovanni ANELLI, Chef de l’Office de transfert de technologie  à l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN)

Aula du Palais de Rumine, place de la Riponne 6, 1005 Lausanne

Entrée libre

Cette conférence publique est organisée en collaboration avec le soutien des Banques Raiffeisen

 

Résumé :

Au cours de son programme ambitieux de recherche fondamentale de physique, le CERN invente constamment de nouvelles technologies et approfondie les connaissances.
Développées dans les expériences scientifiques, ces technologies et connaissances élargissent le potentiel permettant de trouver des applications à l’extérieur du CERN et d’avoir un impact positif sur la société via, par exemple, la création des entreprises, l’adoption par des entreprises déjà intégrées au marché de ces nouvelles technologies et connaissances afin de développer des nouveaux produits, et bien d’autres possibilités de dissémination encore.
En partant de quelques exemples, le discours démontrera l’impact de la recherche fondamentale sur la société.

 

Le conférencier:

Giovanni Anelli a rejoint le groupe ‘transfert de connaissances’ du CERN en 2010 et il est devenu chef de ce groupe en 2011.
Auparavant, il avait travaillé trois ans pour LEM SA, Genève (Suisse), entreprise leader sur le marché des capteurs pour la mesure des paramètres électriques, pour laquelle il a géré des projets de conception de circuits intégrés (ICs) pour capteurs de courant, utiles dans des applications des secteurs industriels et automobiles.
Avant, Giovanni avait travaillé dix ans dans le groupe de microélectronique du département de physique du CERN où il était responsable de la conception de plusieurs circuits intégrés pour des applications de physique des hautes énergies. Ses projets de recherche étaient également destinés au dessin des circuits intégrés résistants aux radiations en technologies CMOS submicroniques profondes, un concept qui est maintenant appliqué dans la majorité des circuits intégrés des expériences du LHC (Grand Collisionneur de Hadrons) au CERN.
Giovanni a obtenu un Master en Ingénierie électronique à l’Ecole Polytechnique de Milan (Italie) en 1997, un Doctorat en Ingénierie électronique à l’Ecole Polytechnique de Grenoble (France) en 2000 et un EMBA à l’Ecole des HEC à Paris (France) en 2008. Il est l’auteur et le co-auteur de plus de septante publications scientifiques.