SOCIETE VAUDOISE D’ASTRONOMIE (SVA)      www.svastro.ch

Tous les vendredis soirs, à partir de 20h30. Observatoire de Lausanne (entre le Stade olympique et le Bâtiment administratif de la Pontaise), ch. des Grandes Roches 8, 1018 Lausanne, 021 646 63 33, info@svastro.ch. Séances publiques d’observation, par ciel dégagé uniquement.

Lundi 9, 20 heures. Aula du Palais de Rumine, place de la Riponne 6, 1005 Lausanne. Conférence organisée en collaboration avec la Société vaudoise des sciences naturelles. Alma: un regard noir sur l’Univers froid, par le professeur Georges MEYLAN, EPFL.

 

SOCIETE VAUDOISE DE MINERALOGIE (SVM)      www.svm.ch

Jeudi 5, 20h15. Cazard, salle de l’Octogone, Pré-du-Marché 15, Lausanne. Stamm/conférence. Gemmologie, par M. Charles HANDSCHIN. Bienvenue à tous.

 

CERCLE VAUDOIS DE BOTANIQUE (CVB)

Mercredi 4, 20h15. Salle polyvalente du Musée botanique cantonal, entrée par le Jardin botanique, place de Milan, Montriond, Lausanne. Conférence. La systématique moléculaire des plantes: une nouvelle révolution?, par M. Daniel JEANMONOD.

 

CERCLE ORNITHOLOGIQUE DE LAUSANNE (COL)     www.oiseau.ch

Dimanche 8. Activité du Groupe des jeunes. Excursion. Champagne genevoise. Pour tout renseignement et inscription obligatoire une semaine avant l’excursion: Nicolas MODULI, tél. 079 696 36 46.

Mardi 10, 20h30. Collège de Saint-Roch (2e étage, section garçons), rue Saint-Roch 7, 1004 Lausanne. Film-conférence de M. Samuel MONACHON. Retour aux sources (première partie).

Dimanche 15. Sortie: Rade de Genève – Pointe-à-la-Bise – Excenevex (France). Rendez-vous à 9 heures exceptionnellement à l’entrée de la jetée des Pâquis (rade de Genève, rive droite). Déplacement en voitures privées. Retour dans l’après-midi. Pique-nique tiré des sacs, tenue chaude, chaussures de marche, jumelles. Responsable: Laurent VALLOTTON, tél. 079 360 66 68. Prendre des papiers d’identité.

 

GROUPE ORNITHOLOGIQUE ET DES SCIENCES NATURELLES (GOS) DE MORGES ET ENVIRONS

Samedi 14. Activité Pro Natura. Entretien au Bois de Chênes. Pour tout renseignement: Florian MEIER, tél. 022 366 17 42.

 

CERCLE ORNITHOLOGIQUE ET DE SCIENCES NATURELLES D’YVERDON (COSNY)

Lundi 9, 19h30. Grande salle de l’Ermitage, EMS des 4 Marronniers, avenue des 4 Marronniers 30, Yverdon. Colloque de Noël. L’Arnon et ses abords immédiats, par M. Michel PERDRIX.

 

CERCLE DES SCIENCES NATURELLES DU CHABLAIS       csn@natures.ch

Jeudi 12, 20h15. Aula de l’Ecole professionnelle, ch. des Marronniers (à côté de l’Aiglon), Aigle. Conférence. Météorites: leurs origines et leurs impacts, par M. D. GEORGIS.

 

CERCLE DES SCIENCES NATURELLES NYON-LA COTE

Mercredi 11, 20h30. La Pagode, auditoire Novartis, Nyon. Conférence, suivie d’une brève assemblée générale. Recherches sur la chalarose du frêne: avancées et perspectives, par M. Valentin QUELOZ.

CONFERENCE ACADEMIQUE organisée par la Société vaudoise des sciences naturelles en collaboration avec la Société vaudoise d’astronomie

Lundi 9 décembre 2013 à 20h00

Alma: un regard noir sur l’Univers froid

Prof. Georges MEYLAN
Directeur du Laboratoire d’astrophysique de l’EPFL Délégué scientifique pour la Suisse au Conseil de l’ESO (Observatoire européen austral)

 

Aula du Palais de Rumine – place de la Riponne 6, 1005 Lausanne

Entrée libre

Cette conférence est organisée en partenariat avec la Société académique vaudoise SAV et avec le soutien des Banques Raiffeisen

 

Résumé :

Le 13 mars 2013, ALMA, pour Atacama Large Millemeter Array, a été inauguré dans les Andes chiliennes sur un haut plateau à plus de 5’000 mètres d’altitude. Ce nouvel observatoire, fruit d’une collaboration entre l’Europe, les U.S.A. et le Japon, représente le plus grand projet astronomique à ce jour. Ce réseau de 66 antennes va collecter des observations dans des longueurs d’ondes jusqu’à maintenant peu ou pas exploitées. Nous présenterons les premiers résultats de la moisson de découvertes attendues grâce à cette nouvelle fenêtre sur l’Univers. Elle permettra, entre autres, l’étude des modes de formation et d’évolution, à partir du gaz froid, des étoiles les plus proches comme des galaxies les plus lointaines.

 

Le conférencier:
Professeur d’astrophysique, Georges Meylan dirige le Laboratoire d’astrophysique de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Après une thèse à l’Observatoire astronomique de l’Université de Genève, Georges Meylan séjourne en tant que postdoc à l’Université de Californie à Berkeley, USA, et au siège de l’Observatoire Européen Austral (ESO) à Munich, Allemagne. Il occupe ensuite des positions de « senior astronomer » à Munich et au Space Telescope Science Institute (STScI) à Baltimore, USA. Sa recherche porte sur la cosmologie observationnelle, incluant le phénomène de lentilles gravitationnelles, les quasars et les trous noirs supermassifs, la formation et l’évolution des galaxies tout au long de l’évolution de l’Univers, la dynamique stellaire et galactique ainsi que les populations stellaires dans les galaxies proches et lointaines.

 

Les 7, 12, 19 et 21 novembre

Télécharger ici le programme complet

Programme

Jeudi 7 novembre 2013 à 18h30, Auditoire de zoologie du Palais de Rumine

De la chandelle à l’étoile, il n’y a pas de lumière sans feu

M. Libero ZUPPIROLI, Professeur émérite à l’EPFL

 

Mardi 12 novembre 2013 à 18h30, Auditoire de zoologie du Palais de Rumine

Des étoiles dans la prairie

M. Paul André PICHARD, Photographe animalier, entomologiste

 

Mardi 19 novembre 2013 à 18h30, Auditoire de zoologie du Palais de Rumine

Les miroirs ardents dans l’Antiquité

M. Jacques SESIANO, Historien des mathématiques

 

Jeudi 21 novembre 2013 à 18h30, Auditoire de zoologie du Palais de Rumine

Nuit noire et Univers brillant

Professeur Gilbert BURKI, Ancien directeur de l’Observatoire de l’UNIGE


 

Résumé des conférences

De la chandelle à l’étoile il n’y a pas de lumière sans feu
Georges de la Tour, Gaston Bachelard, Le Corbusier, les Atomistes indiens du mouvement Sâmkhya et bien d’autres artistes, philosophes et scientifiques ont exploré le lien qui existe entre la lumière et le feu. Une promenade à travers ces ponts de vue nous convaincra que l’Homme a été façonné et demeure tout imprégné par les lumières thermiques, c’est à dire celles qui justement naissent du feu.
Quelles lumières faut-il rêver pour le futur ? Sont-ce celles des Smart Cities, les mégapoles où dès 2030 seraient confinés plus de 75% des humains ?

Libero ZUPPIROLI

 

Des étoiles dans la prairie

Photo: Gilbert Hayoz

Photo: Gilbert Hayoz


Les peuples de la terre ont longtemps cru que les lucioles et autres vers luisants étaient des morceaux de lune ou des poussières d’étoiles tombées sur la prairie.
La bioluminescence est connue chez de nombreuses espèces marines, des algues, des bactéries, des champignons ainsi que plusieurs familles d’insectes et d’arthropodes, etc. Elle peut avoir plusieurs buts tels que l’attraction de proies ou la répulsion de prédateurs, sans oublier l’émission de signaux de séduction.
Cet exposé s’attachera plus particulièrement aux Lampyrides, soit les lucioles et les vers luisants de chez nous. En plus du cycle de vie, la présence et le rôle important dans la biodiversité, nous aborderons le phénomène de la bioluminescence et les usages propres aux différentes espèces. La lumière froide émise par ces insectes n’a encore jamais été égalée par l’ingénierie industrielle. Le déclin des espèces découlant des activités de la surpopulation humaine et de la pression sur les biotopes affecte durement ces espèces.
Ces « coléoptères à peau molle » ont traversé quatre extinctions massives des espèces. Sont-ils mieux armés que l’humanité pour affronter la prochaine ?

Paul André PICHARD


Les miroirs ardents dans l’Antiquité
En –212 eut lieu la prise de Syracuse par les Romains. Les sources antiques nous ont conservé la mémoire des mécanismes mis en place par Archimède pour la défense de la ville. Le plus impressionnant est sans doute l’incendie des navires romains à l’aide de miroirs ardents. Pour juger de la véracité de cet épisode, il nous faudra examiner ce que nous relatent les textes antiques à ce sujet, quelles étaient les connaissances grecques sur les miroirs ardents à l’époque d’Archimède, et comment un tel miroir aurait pu être construit.

Jacques SESIANO

 

Nuit noire et Univers brillant
Photo Burki

L’exposé présentera les thèmes suivants:

  •  Astronomie et éclairage terrestre
  •  Observatoires et observations
  •  Un peu d’éclairagisme
  •  Le rayonnement électromagnétique
  •  Exemple 1: le rayonnement cosmologique
  •  Exemple 2: la galaxie d’Andromède
  •  Exemple 3: la nébuleuse du Crabe, exemple de « feu » dans l’Univers
  •  Exemple 4: le globule B68
  •  Exemple 5: le Soleil, notre source majeure de lumière
  •  Conclusions

Gilbert BURKI

 

SOCIETE VAUDOISE DES SCIENCES NATURELLES

Lundi 4, 17h15. Auditoire 1620, Bâtiment Géopolis, UNIL-Dorigny. SCIENCES DE LA TERRE. Continental topography and sedimentary basins: an integrated approach, par le professeur Sierd CLOETINGH, Utrecht University.

Lundi 11, 17h15. Auditoire 1620, Bâtiment Géopolis, UNIL-Dorigny. SCIENCES DE LA TERRE. « Bubbly magmas »: The effect of bubbles on the rheology and eruption dynamics of silicic magmas, par le professeur Peter ULMER, ETHZ.

Lundi 18, 17h15. Auditoire 1620, Bâtiment Géopolis, UNIL-Dorigny. SCIENCES DE LA TERRE. Une vue d’ensemble de l’orogénèse Alpine en Corse, France, par le Dr Alberto Vitale BROVARONE, Paris.

Lundi 25, 17h15. Auditoire 1620, Bâtiment Géopolis, UNIL-Dorigny. SCIENCES DE LA TERRE. Conférence donnée par le Dr Guillaume CARO, CRPG, Vandoeuvre-les-Nancy. Titre non communiqué.

 

SOCIETE VAUDOISE D’ASTRONOMIE (SVA)      www.svastro.ch

Tous les vendredis soirs, dès la tombée de la nuit, sauf le premier vendredi du mois. Observatoire de Lausanne (entre le Stade olympique et le Bâtiment administratif de la Pontaise), ch. des Grandes Roches 8, 1018 Lausanne, 021 646 63 33, info@svastro.ch. Séances publiques d’observation, par ciel dégagé uniquement.

 

SOCIETE VAUDOISE DE MINERALOGIE (SVM)      www.svm.ch

Jeudi 7, 20 heures. Cazard, salle de l’Octogone, Pré-du-Marché 15, Lausanne. Stamm. Soirée de détermination avec M. Nicolas MEISSER. Bienvenue à tous!

Vendredi 29, 20h15. Cazard, salle de l’Octogone, Pré-du-Marché 15, Lausanne. Soirée familiale. Selon invitation individuelle.

 

CERCLE VAUDOIS DE BOTANIQUE (CVB)

Mercredi 6, 20h15. Salle polyvalente du Musée botanique cantonal, entrée par le Jardin botanique, place de Milan, Montriond, Lausanne. Conférence. L’herbier peint de Rosalie de Constant, une source d’informations ethnobotaniques locales, par M. Jean-Louis MORET.

Samedi 16, de 10h00 à 16h00. Salle polyvalente du Musée botanique cantonal, entrée par le Jardin botanique, place de Milan, Montriond, Lausanne. Journée de détermination. Ces fameuses Asteracées à fleurs jaunes!, par MM. Christophe BORNAND et Pascal VITTOZ.

 

CERCLE ORNITHOLOGIQUE DE LAUSANNE (COL)     www.oiseau.ch

Dimanche 10. Excursion. Les rives du lac de Neuchâtel. Rendez-vous exceptionnellement fixé devant la gare de Chavornay à 08h30. Retour en fin d’après-midi. Pique-nique tiré des sacs. Jumelles, habits et chaussures en fonction de la météo. Responsable: Mme Nathalie Philo Vazquez, 078 640 24 88.

Dimanche 17. Activité du Groupe des jeunes. Sortie surprise. Pour tout renseignement et inscription obligatoire une semaine avant l’excursion: Nicolas MODULI, tél. 079 696 36 46.

 

GROUPE ORNITHOLOGIQUE ET DES SCIENCES NATURELLES (GOS) DE MORGES ET ENVIRONS

Jeudi 21, 20 heures. Beausobre, salle de conférence derrière le restaurant (selon indication), Morges. Conférence. Coup d’œil sur les réserves naturelles du Canton de Vaud, par Mme Anne-Claude PLUMETTAZ CLOT et M. Jean MUNDLER.

Samedi 30. Activité Pro Natura. Réserve de Chevry (Trélex). Travaux d’entretien. Rendez-vous dès 09h00 sur place. Retour dans l’après-midi. Pique-nique, équipement de circonstance, gants de travail, scie, sécateur, etc.. Responsable: Mme Sabine BONNARD, 022 361 87 58.

 

CERCLE DE SCIENCES NATURELLES VEVEY-MONTREUX

Lundi 11, 20h15. Aula du Collège Courbet, La Tour-de-Peilz. Conférence. Sénégal, là où les oiseaux d’ici rencontrent les oiseaux de là-bas, par M. François TURRIAN.

Dimanche 10. Sortie. Observation automnale des chamois. Pour tout renseignement et inscription obligatoire jusqu’au 6 novembre: Mme Isabelle DUNAND, tél. 079 779 35 47. En cas de météo défavorable, report au 17 novembre.

Dimanche 17. Sortie. Recensement officiel des oiseaux d’eau. Pour tout renseignement: M. Olivier EPARS, tél. 021 968 10 25.

 

CERCLE ORNITHOLOGIQUE ET DE SCIENCES NATURELLES D’YVERDON (COSNY)

Mercredi 20, 20h15. Château d’Yverdon, salle Léon-Michaud. Conférence. Rousseau et la botanique, par M. Ernest GFELLER.

Samedi 23. Sortie. Visite de la réserve du Fanel, sous la conduite de M. Jean-Claude MURISET. Rendez-vous à 13h00 au pied du silo Landi, avenue Haldimand, Yverdon. Déplacement en voitures privées (fr. 8.- par personne). Bottes, jumelles, habits chauds, quatre heures et boissons. Pour tout renseignement: M. Jean-Luc GAUCHAT, tél. 024 426 39 67, le soir. Les enfants et petits-enfants sont les bienvenus.

    

CERCLE DES SCIENCES NATURELLES DU CHABLAIS     csn@natures.ch

Jeudi 14, 20h15. Aula de l’Ecole professionnelle du Chablais, chemin des Marronniers, Aigle. Conférence. Les lichens, une diversité méconnue, par M. Mathias VUST.

 

GROUPEMENT HERPETOLOGIQUE ET ARACHNIDE  DE LAUSANNE (GHAL)         www.herpeto.ch

Vendredi 1er, 20h15. Buvette du Vivarium de Lausanne, Boissonnet 82, Lausanne. Conférence. Variations dans les venins de serpents selon les régions de distribution, par le Dr Lawan CHANHOME. Bienvenue à tous.

SOCIETE VAUDOISE DES SCIENCES NATURELLES

Lundi 7, 17h15. Auditoire 1620, Bâtiment Géopolis, UNIL-Dorigny. SCIENCES DE LA TERRE. L’exploration de Mars, présent et futur : la mission européenne ExoMar, par le Dr J-L Josset, Space Exploration Institute, Neuchâtel.

Lundi 14, 17h15. Auditoire 1620, Bâtiment Géopolis, UNIL-Dorigny. SCIENCES DE LA TERRE. Slow glacial erosion and deep valley incision in the Patagonian Andes, par le professeur Mark T. Brandon, Yale University.

Lundi 21, 17h15. Auditoire 1620, Bâtiment Géopolis, UNIL-Dorigny. SCIENCES DE LA TERRE. Frontier carbonate systems as key to understand the global carbonate mound factory through space and time, par la professeur Anneleen Foubert, UNIFr.

Lundi 28, 17h15. Auditoire 1620, Bâtiment Géopolis, UNIL-Dorigny. SCIENCES DE LA TERRE. Carbonate mineral nucleation on flat surfaces and in pores: in situ determination of interfacial energies,  par le professeur Alejandro Fernandez-Martinez, ISTerre, Grenoble.

 

SOCIETE VAUDOISE D’ASTRONOMIE (SVA)      www.astrosurf.com/sva

Tous les vendredis soirs, dès la tombée de la nuit, sauf le premier vendredi du mois. Observatoire de Lausanne (entre le Stade olympique et le Bâtiment administratif de la Pontaise), ch. des Grandes Roches 8, 1018 Lausanne, 021 646 63 33, info@svastro.ch. Séances publiques d’observation, par ciel dégagé uniquement.

 

SOCIETE VAUDOISE DE MINERALOGIE (SVM)     www.svm.ch

Jeudi 3, 20 heures. Cazard, salle de l’Octogone, Pré-du-Marché 15, Lausanne. Conférence. La Tanzanie et ses minéraux, par M. Maxime ODENWALD. Bienvenue à tous.

Jeudi 31, 20h15. Cazard, salle de l’Octogone, Pré-du-Marché 15, Lausanne. Assemblée générale, ordre du jour sur invitation individuelle.

 

CERCLE VAUDOIS DE BOTANIQUE (CVB)

Mercredi 9, 20h15. Salle polyvalente, Musée botanique cantonal, Lausanne, entrée par le Jardin botanique, place de Milan, Montriond. Conférence. Diversité des Gesnériacées du Brésil, par M. Alain CHAUTEMS.

 

CERCLE ORNITHOLOGIQUE DE LAUSANNE (COL)     www.oiseau.ch

Samedi 5. Excursion. Région d’Enzeindaz. Rendez-vous à 0830 à la gare de Bex. Montée ensuite à Solalex en voitures privées. Retour en fin d’après-midi. Pique-nique tiré des sacs. Chaussures de marche et équipement en fonction de la météo. Responsable: M. Eric MORARD, tél. 079 583 05 56.

Dimanche 27. Activité du Groupe des jeunes. Sortie. Plaine de l’Orbe et Suchet. Pour tout renseignement et inscription obligatoire une semaine avant l’excursion: Nicolas MODULI, tél. 079 696 36 46.

Mardi 29, 20h30. Collège de Saint-Roch (2e étage, section garçons, salle numéro 9), rue Saint-Roch 7, 1004 Lausanne. Film de Pierre Walder. Chouettes rencontres. La Chevêchette d’Europe et la Chouette de Tengmalm.

 

GROUPE ORNITHOLOGIQUE ET DES SCIENCES NATURELLES (GOS) DE MORGES ET ENVIRONS

Dimanche 6. Activités du Groupe des jeunes. Sortie. Baguage au lac de Bret. Rendez-vous à 08h00 à la gare de Morges. Retour dans l’après-midi. Pique-nique, habits chauds, bottes, jumelles. Parents bienvenus. Pour tout renseignement et inscription obligatoire au moins 3 jours avant: Yves MENETREY, 076 331 91 83.

Jeudi 10, 20 heures. Beausobre, salle de conférence derrière le restaurant (selon indication), Morges. Conférence. Oiseaux nicheurs de Suisse, présentation du projet de nouvel atlas par M. Sylvain ANTONIAZZA, responsable pour la Suisse romande.

        

CERCLE DE SCIENCES NATURELLES VEVEY-MONTREUX

Samedi 5. Sortie. Chablais de Cudrefin, Fanel, Centre ASPO La Sauge. Les familles sont les bienvenues. Déplacement en voitures privées (covoiturage). Rendez-vous à 08h00 derrière la gare de Vevey. Retour à 18h30 au plus tard. Souliers de terrain, habits adaptés à la météo, jumelles, pique-nique et boissons. Pour tout renseignement et inscription obligatoire jusqu’au 3 octobre: Mme Charlotte Huwiler, 021 922 65 07. Pas de renvoi possible.

Samedi 12. Sortie. Recensement officiel des oiseaux d’eau. Pour tout renseignement: M. Olivier EPARS, tél. 021 968 10 25.

 

CERCLE ORNITHOLOGIQUE ET DE SCIENCES NATURELLES D’YVERDON (COSNY)

Dimanche 13, 1/2 journée. Excursion. Sortie mycologique, sous la conduite de Mme et M. Anne-Marie et Gilbert BRODARD. Rendez-vous à 08h00 au pied du silo Landi, avenue Haldimand, Yverdon. Déplacement en voitures privées. Bottes, panier (d’osier de préférence), casse-croûte. Pour tout renseignement complémentaire: M. Jean-Luc GAUCHAT, tél. 024 426 39 67 (le soir).

CERCLE DES SCIENCES NATURELLES DU CHABLAIS

Jeudi 10, 20h15. Aula de l’Ecole professionnelle du Chablais, ch. des Marronniers 3 (à côté de l’Aiglon), Aigle. Conférence. Le Rhône grandeur nature, par M. O. GILLIERON.

Dessin sigle UVSS

Le Léman


Samedi 9 novembre 2013

Amphithéâtre du Biophore, Dorigny
Métro M1 (TSOL) direction Renens, arrêt « UNIL-Sorge »

Conférences publiques – Entrée libre


Programme

09h00     Accueil

09h15     Le Léman: un million d’années déjà!
Professeur Walter WILDI, Institut F.A. Forel et Institut des sciences de l’environnement de l’Université de Genève

10h15     Pause café

10h45     Du Néolithique à la CGN, le Léman au fil de l’Histoire
Dr Marc-André HALDIMANN, Expert fédéral en archéologie méditerranéenne, chercheur associé, Université de Berne

12h15     Repas en commun au restaurant de Dorigny – Inscription obligatoire

14h15     Lac Léman: gestion des eaux durable?
M. Jean-Bernard LACHAVANNE, Professeur d’écologie à la retraite, président de l’ASL (Association pour la sauvegarde du Léman)

15h15     Pause café

15h45     Heureux comme un poisson dans l’eau … ceux du Léman le sont-ils vraiment?
M. Bernard BÜTTIKER, Dr en biologie, inspecteur cantonal de la pêche à la retraite

17h00     Clôture

Télécharger le programme complet


Résumé des conférences

Télécharger les résumés des conférences

Le Léman: 1 million d’années déjà!
D’après les traces laissées dans la région de Palézieux, le Léman serait né sur les hauteurs du Plateau suisse, à 800 mètres d’altitude. Sa rive méridionale suivait alors le pied des montagnes des Préalpes romandes. En tournant le regard vers le Nord, on peut s’imaginer une extension jusqu’aux contreforts du Jura, mais là, aucun argument matériel ne permet d’être affirmatif. Creusé par le glacier d’une première période glaciaire, le vaste bassin lacustre s’est ensuite approfondi et rétréci en largeur à chaque glaciation. C’est ainsi que son fond rocheux se situe actuellement au niveau de la mer au large de Lausanne. Les débris de plantes et les pollens retrouvés dans les sédiments déposés dans le lac après la 2ème glaciation témoignent d’un climat méditerranéen. Depuis cette époque, le bassin lacustre n’a probablement jamais disparu, avec une extension presque toujours plus grande que celle que nous observons de nos jours. Ce constat nous permet d’imaginer courants, vagues et autres événements à travers les temps. L’installation des premières populations sur les rives du lac s’est faite pendant une période de bas niveau lacustre, quand les glaciers avaient pratiquement disparu dans les Alpes. Bien plus tard, en 563 de notre calendrier, le tsunami provoqué par l’éboulement de Tauredunum faisait passer les masses d’eau par dessus les fortifications de la ville de Genève. Ce récit nous amènera au Léman actuel et à une réflexion sur l’avenir de ce magnifique paysage.

Professeur Walter WILDI (walter.wildi(at)unige.ch)

 

 

Du Néolithique à la CGN, le Léman au fil de l’Histoire
Ses rives peuplées dès 4500 avant J.-C., le Léman abrite les riches pages d’une histoire qui n’en finit pas de dévoiler des éléments nouveaux. De la pirogue de Morges au vapeurs de la CGN, ce plus grand des plans d’eau européens a servi d’écrin à une aventure humaine dont les origines remontent à 13’000 avant J.-C.. Peuplées progressivement à partir de 4500 avant J.-C., ses rives ont conservé les vestiges des plus anciens villages de la région, ceux-là mêmes qui donnèrent naissance au mythe fédérateur des Lacustres à partir de 1854.  Voie de transit essentielle pour le grand commerce de l’Âge du Fer et de l’époque gallo-romaine, le Léman fut aussi le théâtre d’une catastrophe naturelle majeure, le « tsunami » de 538 après J.-C.. Cette riche stratification historique culmine depuis le XIXe siècle dans l’histoire de l’art; ses rives et ses eaux enchantèrent les peintres, tels Bocion, Corot ou Ferdinand Hodler. De cette destinée hors du commun à notre quotidien marqué par une image toujours aussi séduisante pour le tourisme planétaire, mais aussi par une emprise humaine sans précédents, le Léman est un des plus sûrs fils conducteurs quant à notre identité…lémanique!

Photo Haldimann
Le port de Genève vers 70 avant J.-C. Illustration A. Houot

Dr Marc-André HALDIMANN (mhaldimann2(at)yahoo.fr)

 

 

Lac Léman: gestion des eaux durable?
Après avoir situé le contexte géographique et humain du Léman, plus grand lac d’Europe centrale et occidentale, l’histoire de la pollution des eaux du lac est retracée à travers l’évolution de deux agents polluants, le phosphore et le mercure. Les principales mesures de protection contre la pollution des eaux sont ensuite brièvement décrites ainsi que l’organisation de cette lutte victorieuse contre la pollution, résultat de l’intervention et des efforts de tous les acteurs de la société : politiques (vote des lois et des crédits), administrations (mise en oeuvre des mesures de protection), milieux socio-professionnels (mesures antipollution prises par l’industrie, l’artisanat et l’agriculture) et population, tous stimulés par les organisations non-gouvernementales, en particulier par l’Association pour la Sauvegarde du Léman (ASL). Les fonctions et avantages générés par un lac en bonne santé sur les plans environnemental (état écologique de l’écosystème, biodiversité) et socio-économique (qualité de vie exceptionnelle, lieu d’activités économiques prospères, lieu de créations artistiques, scientifiques et techniques, lieu de ressourcement et pourvoyeur de grandes richesses) sont ensuite évoqués. En conclusion, les principales clés de ce succès sont mentionnées.

Photo Lachavanne
Au large de Lausanne  (www.jjkaphoto.ch)

Professeur Jean-Bernard LACHAVANNE (jean-bernard.lachavanne(at)unige.ch)

 

 

Heureux comme un poisson dans l’eau … ceux du Léman le sont-ils vraiment ?
La situation géographique du bassin lémanique est déterminante pour expliquer son peuplement piscicole. Le bassin est en effet entouré de massifs infranchissables (Alpes, Préalpes, Jorat et Jura) et l’immigration depuis l’aval a toujours été difficile à cause des « Pertes du Rhône », obstacle situé près de Bellegarde. Ceci explique qu’une quinzaine d’espèces piscicoles seulement a pu rejoindre naturellement les eaux lémaniques après la dernière glaciation. Deux espèces indigènes de corégones ont disparu au début du XXe siècle, mais plus de dix nouvelles espèces de poissons et d’écrevisses ont été artificiellement introduites au cours du temps, dont certaines se sont bien établies dans le lac.
La faune piscicole constitue une ressource précieuse exploitée par des pêcheurs professionnels et de loisir. Les législations sur la pêche ont évolué au cours des siècles en fonction des conditions politiques et sociales ainsi qu’en fonction de l’état du cheptel piscicole. Les pêcheurs sont actuellement soumis à une législation commune et harmonisée visant à protéger la ressource et à l’exploiter de manière durable.
Depuis le XXe siècle notamment, les atteintes environnementales perturbent le fonctionnement biologique du bassin versant du Léman. Ainsi, la faune aquatique a été fortement influencée par l’eutrophisation du lac. Alors que cette problématique est en passe d’être résolue, d’autres types de pollution, notamment par des micropolluants, restent d’actualité dans le lac et ses affluents. L’habitat des poissons est localement dégradé par des modifications artificielles de la morphologie des cours d’eau et des berges lacustres. Dans les affluents, les effets du réchauffement climatique influencent déjà les espèces piscicoles les plus sensibles et pourraient à l’avenir profondément perturber le fonctionnement biologique du lac.
Des programmes visant à préserver et à restaurer les milieux aquatiques dans le bassin lémanique sont en cours, notamment en matière d’épuration des eaux et de renaturation de cours d’eau. Quelques exemples seront présentés.

Dr Bernard BUTTIKER (bernard.buttiker(at)hispeed.ch)

Mardi 29 octobre 2013 à 18h30

Sommes-nous génétiquement tous égaux face à la nutrition?

Prof. Murielle BOCHUD
MD, PhD, Cheffe de Clinique, Institut de Médecine Sociale et Préventive, CHUV

Dr Idris GUESSOUS
Médecin adjoint responsable d’unité aux HUG et chef de clinique au CHUV

 

Palais de Rumine – Auditoire de zoologie (aile Sud, 5e niveau), place de la Riponne 6, 1005 Lausanne

Entrée libre

Cette conférence publique est organisée avec le soutien des Banques Raiffeisen

 

Résumé :

L’alimentation joue un rôle capital dans la santé. Une alimentation équilibrée peut diminuer le risque de développer certaines maladies chroniques, comme les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’ostéoporose et certains cancers. L’Office fédéral de la santé publique vient de publier le 6ème rapport sur la nutrition en Suisse. Malgré le fait qu’une majorité de la population suisse connaisse les recommandations nutritionnelles majeures, seule une minorité reconnaît suivre ces recommandations.

Il existe des déterminants génétiques qui influencent le goût pour certains aliments. De plus, à consommation égale de certains nutriments, la proportion absorbée, le métabolisme et les taux circulants de ces nutriments peuvent varier d’une personne à l’autre en fonction des différences génétiques. Il est possible que l’alimentation idéale d’un point de vue du bénéfice pour la santé pour une personne donnée puisse ne pas toujours correspondre aux recommandations générales. La science qui s’intéresse à l’étude du rôle des facteurs génétiques dans l’alimentation et ses liens avec la santé s’appelle la nutrigénomique. Les recommandations nutritionnelles actuelles ne tiennent pas compte de ces différences entre individus. Le but de cet exposé est de présenter les grands principes de la nutrigénomique, d’illustrer ce domaine par des exemples précis et de discuter des défis à relever.

 

 

Samedi 25 mai 2013

Dans le cadre de la troisième édition de la Fête de la Nature, la SVSN organise le 25 mai prochain une excursion

« A la découverte des Bons de Mollens: singularité géologique  et habitat privilégié de batraciens menacés »

Renseignements et inscriptions uniquement via le site de la Fête de la Nature: www.fetedelanature.ch

Dimanche 23 juin 2013

« Balcon du Mont-Blanc » du barrage d’Emosson à Finhaut

La circulaire (programme et bulletin d’inscription) sera envoyée le mois prochain

SOCIETE VAUDOISE D’ASTRONOMIE (SVA)      www.svastro.ch

Tous les vendredis soirs, dès la tombée de la nuit, sauf le premier vendredi du mois. Observatoire de Lausanne (entre le Stade olympique et le Bâtiment administratif de la Pontaise), ch. des Grandes Roches 8, 1018 Lausanne, 021 646 63 33, info@svastro.ch. Séances publiques d’observation, par ciel dégagé uniquement.

 

CERCLE VAUDOIS DE BOTANIQUE (CVB)    www.natures.ch/cvb

 Samedi 18. Excursion. De Fey à Bercher, le Jorat méconnu, sous la conduite de Mme Françoise HOFFER. Rendez-vous à la gare de Lausanne-Flon. Départ du train LEB à 08h03. Pour tout renseignement et inscription: Françoise HOFFER, 021 323 69 10.

 

SOCIETE VAUDOISE DE MINERALOGIE (SVM)     www.svm.ch

Jeudi 2, 20h15. Cazard, salle de l’Octogone, Pré-du-Marché 15, Lausanne. Stamm et conférence. Passions de montagne: guide et cristallier, par M. Jacques GRANDJEAN. Bienvenue à chacun.

 

CERCLE ORNITHOLOGIQUE DE LAUSANNE (COL)     www.oiseau.ch

Dimanche 5. Activité du Groupe des jeunes. Sortie. Les Grangettes. Pour tout renseignement et inscription obligatoire une semaine avant l’excursion: Nicolas MODULI, tél. 079 696 36 46.

Mardi 7, 20h30. Collège de Saint-Roch (2e étage – section garçons), rue Saint-Roch 7, 1004 Lausanne. Conférence. Martinets … entre ciel et pierre, par M. Bernard GENTON.

Dimanche 26. Sortie. La région de Loèche. Rendez-vous à 8 heures au parking de la piscine de Bellerive. Déplacement en voitures privées. Retour en fin d’après-midi. Pique-nique tiré des sacs. Responsable: Philippe BOTTIN, tél. 079 643 45 06.

 

GROUPE ORNITHOLOGIQUE ET DES SCIENCES NATURELLES (GOS) DE MORGES ET ENVIRONS

Jeudi 2, 20 heures. Foyer de Beausobre, salle de conférence derrière le restaurant (selon indication), Morges. Conférence. Costa Rica, par M. Jean-Marc FIVAT, photographe.

Samedi 18. Sortie. La vallée de Joux. Repas du soir chez François Wettstein. Une fois n’est pas coutume: inscription obligatoire pour cette sortie un peu particulière. Responsable: Bernard YERLY, 021 362 40 75 ou 079 406 79 49.

 

CERCLE ORNITHOLOGIQUE ET DE SCIENCES NATURELLES D’YVERDON (COSNY)

Dimanche 5. Excursion. Champ-Buet et lac Coffy, sous la conduite de MM. Jean-Luc GAUCHAT et Claude MÜLLER. Rendez-vous à 09h00 devant le silo Landi à Yverdon. Déplacement en voitures privées (fr. 5.- par personne). Bons souliers, jumelles, pique-nique, boissons. Pour tout renseignement: M. Jean-Luc GAUCHAT, tél. 024 426 39 67 (le soir).

Dimanche 26. Excursion. Les Grangettes et le jardin instinctif de Gérard Bonnet, sous la conduite de M. Jean-Luc GAUCHAT. Rendez-vous à 07h45 devant le silo Landi à Yverdon. Déplacement en voitures privées (fr. 10.- par personne) ou en train. Pour tout renseignement complémentaire: M. Jean-Luc GAUCHAT, tél. 024 426 39 67 (le soir).

 

CERCLE DE SCIENCES NATURELLES VEVEY-MONTREUX

Dimanche 12. Excursion. Balade et « énigmes » botaniques d’Ollon à Bex. Rendez-vous à 09h30 à la gare d’Ollon. Bonnes chaussures, pique-nique et boissons. Pour tout renseignement et inscription obligatoire jusqu’au 11 mai: Mme Annelise DUTOIT, tél. 079 213 16 25.

Samedi 25. Fête de la nature. La nature en villedécouverte de la ville de Vevey. Plusieurs itinéraires sont proposés. Pour tout renseignement et inscription obligatoire jusqu’au 23 mai: www.fetedelanature.ch. Responsable: Mme Valérie BADAN, tél. 021 922 13 34.

 

CERCLE DES SCIENCES NATURELLES NYON-LA COTE

Vendredi 14. Excursion, sous la conduite de MM. Pierre BAUMGARTNER et Maxime PASTORE. Découverte nocturne sur le terrain du projet ELPENOR. Pour tout renseignement: M. Florian MEIER, tél. 022 366 17 42.

 

GROUPEMENT HERPETOLOGIQUE ET ARACHNIDE  DE LAUSANNE   GHAL   www.herpeto.ch

Dimanche 26. Fête de la nature et 50 ans du GHAL. Journée de conférences. Pour tout renseignement: www.herpeto.ch ou www.fetedelanature.ch